Faut-il produire des agrocarburants en Afrique ? - RFI

 

  1. 20:10 TU Musiques du monde
  2. 20:30 TU Journal
  3. 20:33 TU Musiques du monde
  4. 21:00 TU Journal
  5. 21:10 TU Si loin si proche
  6. 21:30 TU Journal
  7. 21:33 TU Si loin si proche
  8. 22:00 TU Journal
  9. 22:10 TU Archives d'Afrique
  10. 22:30 TU Journal
  11. 22:40 TU Archives d'Afrique
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Atelier des médias
  14. 23:30 TU Journal
  15. 23:33 TU Atelier des médias
  16. 20:10 TU CA VA CA VA LE MONDE
  17. 21:00 TU Journal
  18. 21:10 TU Mondial sports
  19. 21:30 TU Journal
  20. 21:33 TU Mondial sports
  21. 22:00 TU Journal
  22. 22:10 TU Le débat africain
  23. 22:30 TU Journal
  24. 22:40 TU Le débat africain
  25. 23:00 TU Journal
  1. 20:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  2. 20:30 TU Journal
  3. 20:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  4. 21:00 TU Journal
  5. 21:10 TU Orient hebdo
  6. 21:30 TU Journal
  7. 21:33 TU EPOPEE DES MUSIQUES NOIRES 2
  8. 22:00 TU Journal
  9. 22:10 TU Archives d'Afrique
  10. 22:30 TU Journal
  11. 22:40 TU Archives d'Afrique
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  14. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Invité Afrique

Faut-il produire des agrocarburants en Afrique ?

Sonia Rolley
Faut-il produire des agrocarburants en Afrique ?
 
Christophe Boisbouvier.

Jean-Cyril Dagorn chargé de plaidoyer chez Oxfam :
« La première chose que je note, c’est que justement on n’en sait pas assez. C’est-à-dire que la plupart des contrats qui sont signés entre des entreprises étrangères ou des entreprises locales et les gouvernements en Afrique ne sont pas des contrats qui sont connus de la population locale ni au niveau internationale, donc on a très peu de visibilité sur ce qui se passe. »

Baba Seid Bally, le président de l’Association africaine pour la promotion des biocarburants :
« Je pense que c’est vraiment une activité d’avenir si nous parlons du côté énergie, les biocarburants représente des énergies que nous contrôlons, donc des énergies moins chères et renouvelables… »

On parlera sans doute beaucoup des agrocarburants lors du G20 agricole, une réunion au niveau ministériel qui se tiendra les 22 et 23 juin 2011 à Paris. Et à l’approche de ce sommet, les rassemblements et déclarations se multiplient. Les grandes institutions économiques internationales, comme l'OCDE, la FAO, la Cnuced ont appelé cette semaine à l’arrêt des subventions pour les agrocarburants. Le sujet a été également abordé lors du « G120 », une manifestation organisée par la FNSEA, le principal syndicat agricole français, et les jeunes agriculteurs (JA), au siège de l’OCDE. Quelques 120 organisations venues de 80 pays étaient présentes. Ce « G120 » était un rassemblement inédit où agriculteurs du nord et du sud ont pu échanger.

Selon l’enquête menée récemment par le Guardian, il y aurait une centaine de projets en cours dans une vingtaine de pays du continent. A lire aussi par les francophones : Ces pays qui se bousculent en Afrique pour produire des agrocarburants. Des projets menés par des entreprises étrangères et notamment européennes. Il faut dire que cette ruée vers « l’or vert » a été encouragée par une décision de l’union européenne de pouvoir 10% de l’énergie nécessaire aux transports par des énergies renouvelables d’ici 2020.
 
Plusieurs organisations non-gouvernementales craignent que cet accaparement de terres puisse avoir un impact sur la sécurité alimentaire mondiale. Oxfam a notamment lancé une nouvelle campagne intitulée « Cultivons ensemble » qui aborde cette question. Son constat : Plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde et ce en raison de déséquilibres dans le système agricole et alimentaire mondial actuel.
- Vidéo à voir, la campagne d’Oxfam : « Cultivons »

C’est également un sujet d’Afrique économie - RFI, vendredi 17 juin 2011:
- Problématique de la production des biocarburants en Afrique

 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.