Niger : le puits pastoral de Diankoundi - RFI

 

  1. 15:33 TU 7 milliards de voisins
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Priorité santé
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Priorité santé
  6. 17:00 TU Journal
  7. 17:10 TU La bande passante
  8. 17:30 TU Journal
  9. 17:33 TU La bande passante
  10. 18:00 TU Journal
  11. 18:10 TU Sessions d'information
  12. 18:30 TU Sessions d'information
  13. 19:00 TU Journal
  14. 19:10 TU Grand reportage
  15. 19:30 TU Journal
  16. 19:40 TU Accents d'Europe
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Grand reportage
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Danse des mots
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 15:33 TU 7 milliards de voisins
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Priorité santé
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Priorité santé
  6. 17:00 TU Journal
  7. 17:10 TU La bande passante
  8. 17:30 TU Journal
  9. 17:33 TU La bande passante
  10. 18:00 TU Journal
  11. 18:10 TU Sessions d'information
  12. 18:30 TU Sessions d'information
  13. 19:00 TU Journal
  14. 19:10 TU Grand reportage
  15. 19:30 TU Journal
  16. 19:40 TU Accents d'Europe
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Autour de la question
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Autour de la question
  25. 22:00 TU Sessions d'information
fermer

Chronique Agriculture et Pêche

Niger : le puits pastoral de Diankoundi

Sayouba Traoré
Niger : le puits pastoral de Diankoundi
 
Sayouba Traoré.

Diankoundi est un village de la commune rurale de Torodi, à 45 kilomètres de Niamey, la capitale du Niger. La population vit de l’agriculture, de l’élevage et de la vente de bois de chauffe.

L’élevage est la seconde activité économique des populations, l’élevage se caractérisant par une dominance des bovins, ovins et caprins dans toutes les zones. Situation difficile quand on sait qu’il y a des problèmes d’eau. Après les dernières pluies, les mares et les puits villageois ne tardent pas à tarir.

Dans le cas du village de Diankoundi, la vie des habitants a radicalement changé le jour où l’antenne locale de l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane, APESS, a réalisé un puits pastoral.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.