GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Bernard Achuo Muna et Garga Haman Adji, deux candidats à la présidentielle au Cameroun

    Bernard Achuo Muna (G) et Garga Haman Adji (D), deux candidats à la présidentielle camerounaise. Montage / RFI

    « Le Cameroun veut quelqu'un de crédible. Je suis cette personne crédible. Beaucoup de candidats croient à mon intégrité, le Cameroun peut mieux se porter.» (Bernard Muna)

    «Je suis candidat parce que je considère que le président Biya avec ses 80 ans bientôt, mérite du repos. J'ai été son ministre, mais ses résultats ne sont satisfaisants. » (Garga Hama Adji)

    Avocat de renom, ancien procureur au Tribunal pénal international pour le Rwanda, Bernard Achuo Muna brigue cette année pour la première fois à 71 ans, la magistrature suprême. Le fils de l'ancien vice-président Salomon Muna, artisan de l'unité nationale, porte les couleurs de l’Alliance des forces progressistes qu’il a rejoint en 2007 après sa demission du SDF de John Fru Ndi. Bernard Muna s’engage s’il est élu à n’effectuer qu’un seul mandat de 5 ans et propose à la tête d’un gouvernement de transition de refonder l’Etat, l’économie et la société sur de nouvelles bases.

    Candidat de l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD), Garga Haman Adji est le seul candidat originaire du nord du Cameroun. Agé de 67 ans, il s'est déjà présenté en 2004. Garga Haman Adji s’est notamment fait connaître en démissionnant de ses fonctions de ministre en 1992, considérant alors qu’il était empêché de mener la lutte contre la corruption dont on l’avait chargé. Il est toujours membre de la Conac, la Commission nationale contre la corruption. Son programme s’articule principalement autour de la relance de l’emploi.

    INV AFR-2 -06/10- CAMEROUN : Garga Haman Adji 06/10/2011 Écouter
    Je suis candidat parce que le président Biya avec ses 80 ans bientôt mérite du repos. J'ai été son ministre, je l'ai beaucoup soutenu après le départ du président Ahidjo, mais ses résultats ne sont pas satisfaisants.

     


    Sur le même sujet

    • CAMEROUN / Election

      Derniers jours de campagne électorale au Cameroun entre attente, espoir et résignation

      En savoir plus

    • Revue de presse Afrique

      A la Une : J-4 pour l’élection présidentielle au Cameroun

      En savoir plus

    • CAMEROUN

      Présidentielle au Cameroun : l’opposition dénonce une campagne déséquilibrée

      En savoir plus

    • Cameroun / Election

      Les 23 candidats de la présidentielle camerounaise en quête de fonds

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Décès d'Ousmane Tanor Dieng: «Le Parti socialiste sénégalais est orphelin»

    Décès d'Ousmane Tanor Dieng: «Le Parti socialiste sénégalais est orphelin»
    Ousmane Tanor Dieng, 72 ans, une figure de la vie politique sénégalaise, s’est éteint ce lundi 15 juillet à Bordeaux. Secrétaire national du Parti socialiste (PS) sénégalais, Ousmane Tanor Dieng faisait partie de la coalition présidentielle et dirigeait (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.