GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mars
Vendredi 24 Mars
Samedi 25 Mars
Dimanche 26 Mars
Aujourd'hui
Mardi 28 Mars
Mercredi 29 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg

    « Le régime camerounais est arrivé à émasculer la société civile. L'alternative politique au Cameroun dans les circonstances actuelles ne sera pas le produit des élections. »

    L'opposition camerounaise, sans grande illusion, dénonce la cacophonie de l'élection présidentielle du 9 octobre et demande l'annulation du scrutin. Un scrutin qualifié d'acceptable par le ministre français des Affaires étrangères. Au pouvoir depuis 29 ans, le président Paul Biya semble avoir fermement la main sur le pays. Un pays singulier où l'opposition n'arrive pas à contrer le pouvoir en place.

    Revenons sur l'histoire politique singulière du Cameroun avec Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.