GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 3 Février
Jeudi 4 Février
Vendredi 5 Février
Samedi 6 Février
Aujourd'hui
Lundi 8 Février
Mardi 9 Février
    Urgent

    Dans une interview accordée à RFI, le général Jean-Marie Michel Mokoko annonce sa candidature à la présidentielle du 20 mars au Congo-Brazzaville en tant qu’indépendant. Il doit rentrer sous peu à Brazzaville pour l’officialiser. Le 3 février, ce militaire, représentant spécial de la présidente de l’Union africaine, chef de mission pour la Centrafrique et l’Afrique centrale, avait démissionné de ses fonctions de conseiller à la présidence de Denis Sassou-Nguesso chargé des questions de paix et de sécurité. Poste qu'il occupait depuis 2005.

    1 - Le système Moubarak

    1 - Le système Moubarak
     

    C’est au son des klaxons et du chant d’Oum Kalsoum, symbole de l’unité nationale, que nous nous retrouvons dans la capitale égyptienne, pour entendre celles et ceux qui ont vécu sous Moubarak pendant trente ans, qu’ils soient militaires, féministes, militants politiques ou historiens.
    Comme vous l’avez entendu, la semaine dernière dans cette émission, c’est à la mort de Sadate, assassiné par un commando jihadiste, le 6 octobre 1981 que Moubarak, alors vice-président devient naturellement le chef de l’Etat égyptien.

    Il est parfaitement inconnu des Egyptiens. Et il apparaît comme un homme fade, surnommé « la vache qui rit » par les Egyptiens à cause de sa façon de sourire. Le profil du raïs est celui d’un militaire de carrière, promu général par Sadate pendant la guerre du Kippour, et formé en Union Soviétique comme tous ceux de sa génération.

    Si Nasser est l’homme de la construction nationale, et Sadate celui de la paix avec Israël, Moubarak sera celui qui ramènera l’Egypte au sein de la Ligue Arabe.

    Mais, à l’intérieur du pays, comment Hosni Moubarak a-t-il réussi à maintenir un système de parti unique pendant trente ans? Quels rôles l’armée et la police ont-elles joués ? Quelle répression les opposants ont-ils subie ? C’est ce que nous essayons de comprendre ici au Caire en donnant la parole aux Egyptiens. 

    Avec :

    - Mahoud Abazza, ancien président du parti Wafd

    - Tewfik Aclimandos, historien et professeur au collège de France

    - Houda Bodran, sociologue et présidente de la Fédération des Femmes égyptiennes

    - Georges Izak, président de Kefaya

    - Général Sameh Seif Elyazal, ancien membre des Services Secrets de l’armée, docteur en Sciences Politiques. 

    Avec les archives de RFI et de l’INA. 

    Une émission réalisée par Isabelle Godineau, avec la complicité de notre correspondante au Caire, Sahar Talaat.

    • Kamarad africain ! Une exclusivité RFI

      Kamarad africain ! Une exclusivité RFI

      Très loin de leur pays d’origine, ils sont venus étudier à l’Est au temps de l’Union soviétique, et ils ont obtenu des diplômes. …

    • Repenser la mondialisation avec Serge Gruzinski

      Repenser la mondialisation avec Serge Gruzinski

      Changeons de point de vue, regardons l’histoire de la mondialisation autrement, c’est la proposition de Serge Gruzinski, lors de sa conférence inaugurale …

    • Vivre après la Shoah

      Vivre après la Shoah

      A partir de 1944, rescapés, réfugiés et survivants de la Shoah doivent reprendre en main leur destin. « Après la Shoah », c’est …

    • Mitterrand, l’Africain

      Mitterrand, l’Africain

      Lorsqu’il gagne les élections présidentielles le 10 Mai 1981, le président François Mitterrand incarne le changement. Il est celui qui …

    • Décolonisation et terrorisme

      Décolonisation et terrorisme

      La révolution de 2011 est une deuxième indépendance pour le peuple tunisien, le mot d’ordre est Karama, dignité en Arabe. Mais pourquoi …

    • Jacqueline Ki-Zerbo: Militer

      Jacqueline Ki-Zerbo: Militer

      Deuxième volet du portrait de Jacqueline Ki-Zerbo (1933-2015). Jacqueline Ki-Zerbo témoigne de son œuvre d’éducatrice puisqu’elle …

    • Jacqueline Ki-Zerbo: Eduquer

      Jacqueline Ki-Zerbo: Eduquer

      Premier volet du portrait de Jacqueline Ki-Zerbo (1933-2015). Jacqueline Ki-Zerbo témoigne de son œuvre d’éducatrice puisqu’elle a formé …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.