1 - Le système Moubarak - RFI

 

  1. 11:15 TU Sessions d'information
  2. 11:30 TU Journal
  3. 11:33 TU Sessions d'information
  4. 12:00 TU Journal
  5. 12:10 TU Sessions d'information
  6. 12:30 TU Journal
  7. 12:33 TU Sessions d'information
  8. 12:40 TU Grand reportage
  9. 13:00 TU Journal
  10. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  11. 13:30 TU Journal
  12. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  13. 14:00 TU Journal
  14. 14:10 TU Autour de la question
  15. 14:30 TU Journal
  16. 14:33 TU Autour de la question
  17. 15:00 TU Journal
  18. 15:10 TU Radio foot internationale
  19. 15:30 TU Journal
  20. 15:33 TU Radio foot internationale
  21. 16:00 TU Journal
  22. 16:10 TU Sessions d'information
  23. 16:30 TU Journal
  24. 16:33 TU Sessions d'information
  25. 16:40 TU Accents d'Europe
  1. 11:15 TU Sessions d'information
  2. 11:30 TU Journal
  3. 11:33 TU Sessions d'information
  4. 12:00 TU Journal
  5. 12:10 TU Grand reportage
  6. 12:30 TU Sessions d'information
  7. 13:00 TU Journal
  8. 13:10 TU Sessions d'information
  9. 13:30 TU Journal
  10. 13:33 TU Danse des mots
  11. 14:00 TU Journal
  12. 14:10 TU Autour de la question
  13. 14:30 TU Journal
  14. 14:33 TU Autour de la question
  15. 15:00 TU Journal
  16. 15:10 TU Radio foot internationale
  17. 15:30 TU Journal
  18. 15:33 TU Radio foot internationale
  19. 16:00 TU Journal
  20. 16:10 TU Sessions d'information
  21. 16:30 TU Journal
  22. 16:33 TU Sessions d'information
  23. 16:40 TU Accents d'Europe
  24. 17:00 TU Journal
  25. 17:10 TU La bande passante
fermer

La marche du monde

1 - Le système Moubarak

Valérie Nivelon
1 - Le système Moubarak
 

C’est au son des klaxons et du chant d’Oum Kalsoum, symbole de l’unité nationale, que nous nous retrouvons dans la capitale égyptienne, pour entendre celles et ceux qui ont vécu sous Moubarak pendant trente ans, qu’ils soient militaires, féministes, militants politiques ou historiens.
Comme vous l’avez entendu, la semaine dernière dans cette émission, c’est à la mort de Sadate, assassiné par un commando jihadiste, le 6 octobre 1981 que Moubarak, alors vice-président devient naturellement le chef de l’Etat égyptien.

Il est parfaitement inconnu des Egyptiens. Et il apparaît comme un homme fade, surnommé « la vache qui rit » par les Egyptiens à cause de sa façon de sourire. Le profil du raïs est celui d’un militaire de carrière, promu général par Sadate pendant la guerre du Kippour, et formé en Union Soviétique comme tous ceux de sa génération.

Si Nasser est l’homme de la construction nationale, et Sadate celui de la paix avec Israël, Moubarak sera celui qui ramènera l’Egypte au sein de la Ligue Arabe.

Mais, à l’intérieur du pays, comment Hosni Moubarak a-t-il réussi à maintenir un système de parti unique pendant trente ans? Quels rôles l’armée et la police ont-elles joués ? Quelle répression les opposants ont-ils subie ? C’est ce que nous essayons de comprendre ici au Caire en donnant la parole aux Egyptiens. 

Avec :

- Mahoud Abazza, ancien président du parti Wafd

- Tewfik Aclimandos, historien et professeur au collège de France

- Houda Bodran, sociologue et présidente de la Fédération des Femmes égyptiennes

- Georges Izak, président de Kefaya

- Général Sameh Seif Elyazal, ancien membre des Services Secrets de l’armée, docteur en Sciences Politiques. 

Avec les archives de RFI et de l’INA. 

Une émission réalisée par Isabelle Godineau, avec la complicité de notre correspondante au Caire, Sahar Talaat.

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.