GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    1. Mort de Kadhafi : et après ?

    A Tripoli, le 20 octobre 2011, après l'annonce de la mort de Mouammar Kadhafi. REUTERS/Ismail Zitouny

    Jeudi 20 octobre 2011. Le monde entier presque surpris apprend la mort de Mouammar Kadhafi. Le printemps arabe a finalement eu raison de son pouvoir. Partout, on salue la fin d'un tyran qui n'a pas hésité à tirer sur son peuple. Mais quel avenir peut-on espérer pour la Libye? Bien que tout le monde espère une instauration rapide de la démocratie, la mort de Kadhafi ne risque-t-elle pas d'aggraver l'instabilité dans la sous-région ? Que sera «l'après-Kadhafi»?

    Invités:

    - Jean-Emmanuel Pondi, professeur, politologue, secrétaire général de l’université de Yaoundé I, chef du département de politique internationale à l'IRIC (Institut des Relations Internationales du Cameroun)
    - Antoine Basbous, directeur de l’Observatoire des pays arabes. Auteur « Le Tsunami arabe » qui sort le 3 novembre 2011 (éd. Fayard)
    - Mamadou Konaté, avocat malien, membre de la société civile.


    Sur le même sujet

    • Libye

      (Ré)écouter l'émission spéciale consacrée à la mort de Mouammar Kadhafi

      En savoir plus

    • Libye

      Mort de Mouammar Kadhafi : le récit de la journée

      En savoir plus

    • Libye

      Libye: le CNT prié de s'expliquer sur les circonstances de la mort de Kadhafi

      En savoir plus

    Prochaine émission

    L’Afrique ou comment éviter la bombe démographique ?

    L’Afrique ou comment éviter la bombe démographique ?
    La fécondité des africains alimente tous les fantasmes et soulève les polémiques les plus passionnées. 2,5 milliards d’habitants en 2050 contre un milliard aujourd’hui. Une perspective qui inquiète les démographes et de plus en plus d'hommes politiques. (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.