GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Décryptage avec nos invités, Liesl Louw Vaudran et Stéphanie Wolters, de l'Institut d'études et de sécurité de Pretoria -ISS-, Daniel Compagnon, professeur à l'Institut d'études politiques de Bordeaux (Centre d'études d'Afrique noire), Jean-Baptiste Placca, éditorialiste à RFI, et nos envoyés spéciaux à Harare et correspondants régionaux.

    Robert Badinter, ancien président du Conseil constitutionnel et ancien garde des Sceaux

    Christophe Boisbouvier.

    « Chacun est libre de disposer de son corps. Cela relève de la liberté humaine et de l'intimité de la vie privée. Par conséquent, rien n'autorise une justice quelconque à frapper de sanctions un comportement sexuel librement consenti entre adultes. »

    80 pays dans le monde dont une trentaine en Afrique pénalisent l'homosexualité.

    C'est un crime dans un pays comme le Cameroun où trois homosexuels sont actuellement en prison en attente de jugement.

    Rares sont les défenseurs de la cause homosexuelle qui osent s'exprimer en Afrique. Aussi, Robert Badinter, ancien président du Conseil constitutionnel et ancien garde des Sceaux a décidé de leur apporter son soutien. C'est lui qui a œuvré en France pour la dépénalisation de l'homosexualité.

    Lire le texte de l'entretien

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.