GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 23 Janvier
Jeudi 24 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France-Allemagne: le nouveau traité veut «contribuer à une armée européenne» (Merkel)
    • Russie: rejet de la demande de remise en liberté de l'Américain arrêté pour espionnage
    • Brexit: le parti travailliste britannique propose de débattre d'un nouveau référendum
    • Neige en Ile-de-France: la route nationale 118 est fermée à la circulation (préfecture de l'Essonne)
    • France-intempéries: la tour Eiffel est fermée ce mardi à cause de la neige
    • Le patronat dit partager «intégralement» le ras-le bol fiscal des «gilets jaunes» (Patrick Martin du Medef sur RFI)
    • Crimée: vingt marins présumés morts après l'incendie de deux navires transportant du gaz (autorités russes)
    • Football : L'attaquant italo-argentin Emiliano Sala à bord d'un avion disparu en mer entre Nantes et Cardiff (sources policières)

    Les Gans au Burkina Faso, ou comment fonctionne une société matriarcale

    On les appelle « le peuple qui chante » ou encore « les enfants de la forêt ». Ils sont estimés à 60.000 âmes, réparties dans la commune de Loropéni et dans la commune de Djigbè, dans le sud-ouest du Burkina Faso. Les spécialistes en Sciences humaines disent que les Gans appartiennent au rameau lobi, composé des Lobis, les Birifors, les Dyans et les Gans. L’origine n'est pas bien définie. Toutefois, les traditions orales gans rapportent qu'ils sont originaires du Ghana actuel. La société gan est matrilinéaire, c’est-à-dire que ce sont les femmes qui occupent une place centrale. Concernant le pouvoir royal, l’histoire est venue renforcer cette tendance. C’est un peuple d’anciens guerriers qui est venu s’établir en ces lieux. Même si la vigilance reste de mise, on range peu à peu les armes, et on devient agriculteur. Animistes à 98%, c’est un peuple qui a su conserver ses coutumes ancestrales. L'alimentation en pays gan est basée sur l'igname. Enfin, leur organisation sociale, bien que matriarcale, relève d'un système centralisé.

    Invités :
    - Farma Koffi, responsable de l’Etat civil de Gaoua, et natif du village de Obiré
    - Le roi gan de Obiré.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.