GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Inde : Les filles restent indésirables

    Pour une grande partie de la société indienne, la naissance d’une fille est une mauvaise nouvelle, voire une catastrophe. Et ces familles feraient tout pour l’empêcher : leur premier remède est de faire une échographie, puis de faire avorter la femme enceinte si elle est porteuse d’un foetus féminin.
    Leurs raisons sont, en partie, rationnelles : elles ne veulent pas payer d’importantes dots pour marier une fille, ou désirent laisser leur héritage à un garçon. Plusieurs lois existent pour empêcher la sélection du sexe en Inde, mais rien n’y fait : le nombre d’échographies et d’avortements illégaux de foetus féminins ne cessent de croître, et le fossé entre le nombre d’hommes et de femmes s’agrandit. Le dernier recensement de la population indienne qui a été publié, il y a quelques mois, le montre : il y a aujourd’hui à peine 9 femmes âgées de moins de 6 ans, pour 10 hommes. Comment freiner cet engrenage entraîné par des habitudes culturelles profondes ? Comment éviter un déséquilibre sexuel périlleux pour la société indienne ? Enquête et réponses dans ce Grand reportage.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.