GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Problèmes d’Etat Civil dans la commune de Koudougou au Burkina Faso

    Le siège de l’association «Laboratoire Citoyennetés» à Ouagadougou.

    En se basant sur la démographie, on dit que Koudougou est aujourd'hui la 3ème ville du Burkina Faso. Il faut distinguer la ville proprement dit, et l’agglomération urbaine. L'agglomération urbaine compte Koudougou, plus 15 villages qui sont rattachés à la ville. Cela donne 80.000 habitants pour la ville et 130.000 pour l’agglomération urbaine. Il faut se méfier de ces chiffres. Déjà, on ne peut se fier aux données fournies par l’état-civil. Et cela tient à des raisons économiques, mais principalement à des raisons culturelles.

    On a donc une municipalité qui manque de moyens, des paysans égarés dans des procédures compliquées, des fonctionnaires qui ne savent comment parler aux villageois. Pour faire face à une telle situation, à Koudougou, l’action a mobilisé plusieurs personnes. Un magistrat délégué par le «Laboratoire Citoyennetés», la municipalité, trois radios locales, des associations de quartiers. Parmi ces associations, on peut citer l’association pour le développement Songtaaba, l’association Wend-Panga, l’association Wendin-Ngoudi, l’association burkinabè des acteurs de théâtre.

    Invités :
    - Armand Joseph Kaboré, travaille au sein de l’association «Laboratoire Citoyennetés» basée à Ouagadougou
    - Hien Hugues Landry, secrétaire général de la mairie de Koudougou
    - Conseibo Madeleine, responsable de l’association Songtaaba
    - Kiemdé Sidonie habite le quartier Godin de Koudougou
    - Kaboré Ousséni, membre de l’association Songtaaba
    - Yaméogo Mbi Alexis, premier adjoint au maire de Koudougou.

     

    Prochaine émission

    Le centre d’accueil des femmes victimes des fistules obstétricales de la Fondation Rama

    Le centre d’accueil des femmes victimes des fistules obstétricales de la Fondation Rama
    Cette semaine, le second volet de la lutte des femmes africaines contre les fistules obstétricales, à travers une visite du centre d’accueil de la Fondation Rama, dans le village de Sabtoana, l’un des 36 villages de la commune (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.