1. Les nounous: présence invisible ou pilier affectif ? - RFI

 

  1. 16:40 TU Accents d'Europe
  2. 17:00 TU Journal
  3. 17:10 TU Mardi politique
  4. 17:30 TU Journal
  5. 17:33 TU Mardi politique
  6. 17:52 TU Sessions d'information
  7. 18:00 TU Journal
  8. 18:10 TU Grand reportage
  9. 18:30 TU Sessions d'information
  10. 19:00 TU Journal
  11. 19:10 TU La bande passante
  12. 19:30 TU Journal
  13. 19:40 TU La bande passante
  14. 20:00 TU Journal
  15. 20:10 TU Couleurs tropicales
  16. 20:30 TU Journal
  17. 20:33 TU Couleurs tropicales
  18. 21:00 TU Journal
  19. 21:10 TU Accents d'Europe
  20. 21:30 TU Journal
  21. 21:33 TU Danse des mots
  22. 22:00 TU Sessions d'information
  23. 22:30 TU Sessions d'information
  24. 23:00 TU Journal
  25. 23:10 TU Autour de la question
  1. 16:40 TU Accents d'Europe
  2. 17:00 TU Journal
  3. 17:10 TU La bande passante
  4. 17:30 TU Journal
  5. 17:33 TU Sessions d'information
  6. 17:40 TU La bande passante
  7. 18:00 TU Journal
  8. 18:10 TU Grand reportage
  9. 18:30 TU Sessions d'information
  10. 19:00 TU Journal
  11. 19:10 TU Mardi politique
  12. 19:30 TU Journal
  13. 19:40 TU Mardi politique
  14. 20:00 TU Journal
  15. 20:10 TU Couleurs tropicales
  16. 20:30 TU Journal
  17. 20:33 TU Couleurs tropicales
  18. 21:00 TU Journal
  19. 21:10 TU Radio foot internationale
  20. 21:30 TU Journal
  21. 21:33 TU Radio foot internationale
  22. 22:00 TU Sessions d'information
  23. 22:30 TU Sessions d'information
  24. 23:00 TU Journal
  25. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !

Dernières infos

fermer

7 milliards de voisins

1. Les nounous: présence invisible ou pilier affectif ?

Emmanuelle Bastide
1. Les nounous: présence invisible ou pilier affectif ?
 

Nounou noire et bébé blanc: C'est aussi devenu un tableau ordinaire des squares de nos villes et de nos foyers. De Paris à New-York en passant par Londres, ce sont des femmes migrantes, originaires du monde pauvre qui, parfois, laissent leurs propres enfants au pays pour venir prendre soin de ceux de la bourgeoisie occidentale. Mais au-delà, dans les pays du sud, se pose aussi la question de la relation entre la mère et la nounou ? Comment confier son enfant à une personne dont on ne sait rien ? Qu'attendent les parents d'une «bonne nounou» et quels préjugés trahit leur façon de la recruter ? Quelle est réellement la condition de la nounou, indispensable à l'harmonie de la famille, mais sommée de passer sans laisser de traces ?

- Caroline Ibos, docteure en sciences politiques et auteure de Qui gardera nos enfants ? (Editions Flammarion)

- Sylviane Giampino, psychanalyste, psychologue, spécialiste de la petite enfance (travaille beaucoup sur les modes de garde). Auteur de Les mères qui travaillent sont-elles coupables ? (Editions Albin Michel)

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.