GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Mai
Lundi 22 Mai
Mardi 23 Mai
Mercredi 24 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 26 Mai
Samedi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mer de Chine: le navire américain est entré «sans permission» dans les eaux chinoises, selon Pékin
    • Terrorisme: l'Otan compte rejoindre la coalition anti-EI mais ne participera pas aux combats (Stoltenberg)
    • Attentat de Manchester: les fuites «nuisent» à l'enquête (police britannique)
    • Attentat terroriste de Manchester: deux nouvelles arrestations, une femme libérée (police)

    Séverine Autesserre, maître de conférences à l’université Columbia, spécialiste du Congo

    « Si par exemple une femme, dans un village attaqué, subit des violences épouvantables, se fait torturer, se fait mutiler, etc. Elle aura beaucoup plus de facilité à obtenir des soins si elle dit qu’elle a été victime de violences sexuelles que si elle dit la vérité. […] Les victimes de n’importe quel type de violence devraient avoir le même accès aux soins, on ne devrait pas privilégier une certaine catégorie de victimes par rapport à une autre ».

     

    Séverine Autesserre est maître de conférences à l’université Columbia aux Etats-Unis. Elle vient de publier en anglais un article intitulé « Dangerous tales of the Congo », c’est-à-dire en français « Les dangereux récits de la situation en République démocratique du Congo ».

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.