Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali - RFI

 

  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:15 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Journal
  4. 07:40 TU Grand reportage
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Priorité santé
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Priorité santé
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:15 TU Sessions d'information
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:33 TU Sessions d'information
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Sessions d'information
  23. 12:30 TU Journal
  24. 12:33 TU Sessions d'information
  25. 12:40 TU Grand reportage
  1. 07:00 TU Journal
  2. 07:15 TU Sessions d'information
  3. 07:30 TU Sessions d'information
  4. 08:00 TU Journal
  5. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  6. 08:30 TU Journal
  7. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  8. 09:00 TU Journal
  9. 09:10 TU Priorité santé
  10. 09:30 TU Journal
  11. 09:33 TU Priorité santé
  12. 10:00 TU Journal
  13. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  14. 10:30 TU Journal
  15. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  16. 11:00 TU Journal
  17. 11:15 TU Sessions d'information
  18. 11:30 TU Journal
  19. 11:33 TU Sessions d'information
  20. 12:00 TU Journal
  21. 12:10 TU Grand reportage
  22. 12:30 TU Sessions d'information
  23. 13:00 TU Journal
  24. 13:10 TU Sessions d'information
  25. 13:30 TU Journal
fermer

Invité Afrique

Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali

Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali
 

« Nous pensons que quelque soit les évenements, on finira par nous asseoir autour d'une même table. Nous avons essayé par le biais de notre bureau régional (Haut conseil islamique) à Kidal de garder un contact avec les rebelles. C'est grâce à ce contact que nous avons obtenu la libération des prisonniers, qui viendront à Bamako. »

Au Mali, le dialogue s'amorce entre Bamako et les rebelles du nord. La preuve : la libération de 160 militaires maliens faits prisonniers par les combattants touaregs.
Le Haut conseil islamique du Mali est l'un des médiateurs entre les deux camps. Son président, Mahmoud Dicko est notre invité aujourd’hui en ligne de Bamako.
 

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >
Les émissions
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.