1. La revanche scolaire ! Cancre hier, doctorant aujourd'hui - RFI

 

  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Sessions d'information
  18. 12:30 TU Journal
  19. 12:33 TU Sessions d'information
  20. 12:40 TU Grand reportage
  21. 13:00 TU Journal
  22. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  23. 13:30 TU Journal
  24. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  25. 14:00 TU Journal
  1. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  2. 08:30 TU Journal
  3. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  4. 09:00 TU Journal
  5. 09:10 TU Priorité santé
  6. 09:30 TU Journal
  7. 09:33 TU Priorité santé
  8. 10:00 TU Journal
  9. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  10. 10:30 TU Journal
  11. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  12. 11:00 TU Journal
  13. 11:15 TU Sessions d'information
  14. 11:30 TU Journal
  15. 11:33 TU Sessions d'information
  16. 12:00 TU Journal
  17. 12:10 TU Grand reportage
  18. 12:30 TU Sessions d'information
  19. 13:00 TU Journal
  20. 13:10 TU Sessions d'information
  21. 13:30 TU Journal
  22. 13:33 TU Danse des mots
  23. 14:00 TU Journal
  24. 14:10 TU Autour de la question
  25. 14:30 TU Journal
fermer

7 milliards de voisins

1. La revanche scolaire ! Cancre hier, doctorant aujourd'hui

Emmanuelle Bastide
1. La revanche scolaire ! Cancre hier, doctorant aujourd'hui
 

Ils ont redoublé deux à cinq fois entre la maternelle et le Bac, ils ont été orientés vers des cycles courts : sixième de transition, CPPN, CAP, BEP, ils ont parfois été rétrogradés ou ont décroché. Leur entourage n’imaginait pas qu’ils puissent « aller loin », voire les déclarait « incapables », « nuls », « inaptes aux études ». Et pourtant, ces élèves ont tous validé au minimum un second cycle de l’enseignement supérieur : ici une maîtrise en sciences de la vie et de la terre, en lettres et arts, là un troisième cycle en sciences humaines et sociales ou en droit, ou encore ils sont devenus ingénieurs, médecins, avocats…

- Bertrand Bergier, professeur à l’Université Catholique de l’Ouest, sociologue et directeur de l'ISCEA (Institut des Sciences de l'éducation et de la communication d'Angers) et auteur de la Revanche Scolaire (editions Erès).

-  Reportage de Valérie Borst.
 

Et comme tous les vendredis, retrouvez la chronique d'Amélie Niard:

Les bourses Unesco-Japon « Keizo Obuchi »

Ce programme de bourses existe depuis plus de 10 ans, il est destiné aux étudiants des pays du Sud et d’Europe de l’Est titulaires d’un Master 2 sur des thématiques liées à l’environnement, le dialogue interculturel, les nouvelles technologies de l’information et de la communication ou la résolution pacifique des conflits.

Ces bourses permettent de financer 3 à 9 mois de recherches à l’étranger, dans l’un de ces quatre domaines. Pour déposer votre candidature, vous devez vous adresser à la Commission nationale de l’Unesco dans votre pays (liste et adresses ici)

Pour en savoir plus, l’appel d’offres officiel est disponible sur le site de l’Unesco.

Programmation musicale du jour, Romain Dubrac :

«Room for two» - Vinni and the vagabonds (feat Jarle Bernoft).
 

 

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.