GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une : François Hollande, l’Elu

    Préféré à Nicolas Sarkozy par les Français pour présider la République, François Hollande est aussi l’élu de la presse cette semaine. Même les hebdomadaires qui ont combattu sa candidature durant la campagne électorale, même ceux qui ont soutenu jusqu’au bout son rival saluent sans mégoter sa victoire dimanche dernier.

    Témoin Le Figaro Magazine, qui prend acte que François Hollande « est élu, bien élu, l’étroitesse du résultat ne diminuant en rien son incontestable légitimité ».
     
    Témoin L’Express, qui, au mot prêt, admet la même victoire à l’entame d’une lettre à François Hollande. « Nul ne saurait vous ôter le titre de 7e président de la Ve République », concède le journal, même si, ne peut s’empêcher de compléter L’Express, « il y a une grande injustice dans ce verdict implacable de l’opinion ».
     
    Aussi, dans un souci de cohérence vis-à-vis, probablement, d’une partie de ses lecteurs, l’hebdomadaire s’empresse-t-il de prodiguer une foule de conseils à l’élu. Etant rappelé que François Hollande, durant la campagne, s’est voulu un président « normal », L’Express le met en garde sur ce concept : « ce serait un comble pour la France, après avoir souffert d’une hyperprésidence, de se plaindre d’une hypoprésidence. (…) C’est en étant plus grande qu’elle-même que la France est la France ».
     
    François Hollande n’a que faire de ces conseils non sollicités, semble rétorquer Marianne. Car « il est libre, François ! Libre vis-à-vis de son propre parti (…) le nouveau président ne dépend pas davantage de ses alliés ! (…) Ni Jean-Luc Mélenchon, ni les verts, ni François Bayrou ne sont en état de lui dicter sa conduite ». Alors ses adversaires…
     
    Et puisque nous sommes le 13 mai, Marianne a, cette semaine, la mémoire opportune. Le journal relève que François Hollande a « déjoué tous les pronostics, depuis ce 14 mai 2011, qui vit le crash américain de DSK », rappelle l’hebdomadaire (en référence à l’affaire du Sofitel de New-York qui a précipité la chute de l’ex-Directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn). « Ce lamentable anniversaire pourrait coïncider avec l’entrée de François Hollande à l’Elysée, poursuit Marianne ! La chance est une des qualités majeures de l’homme d’Etat. Charles de Gaulle le savait bien, qui écartait de lui tous les malchanceux ».
     
    Législatives : cap à gauche
     
    François Hollande élu, la presse hebdomadaire met déjà le cap sur les législatives. Le président va-t-il, sans encombre, passer le cap des législatives le mois prochain ? « C’est une loi d’airain, rappelle Le Figaro Magazine. Le président élu obtient toujours une majorité à l’Assemblée nationale ». Toutefois, complète le journal, « une règle souffre parfois des exceptions qui la confirment. (…) Les électeurs des vaincus pourraient bouleverser leurs habitudes : et la droite se donner comme objectif d’empêcher la gauche d’atteindre au Parlement (…) cette majorité des trois cinquièmes qui lui permettrait d’imposer le droit de vote des étrangers ».
     
    Cet « objectif » supposé de la droite et ciblé par Le Figaro Magazine, Les InRocKuptibles souhaite à tout prix l’éviter. « L’histoire montre que les législatives suivant une présidentielle confirment la couleur politique du nouveau président, commence par rappeler Les InRocKuptibles. Il est donc impératif que cette règle non écrite se confirme en juin pour que la victoire de François Hollande soit complète et que la France soit gouvernée à gauche ».
     
    Affaire Merah : loup solitaire ou taupe jihadiste ?
     
    L’affaire Merah resurgit ce matin. Avec de nouvelles révélations sur les agissements du tueur de Toulouse abattu par le Raid, l’unité d’élite de la police française, le 22 mars dernier.
     
    Etant rappelé qu’immédiatement après la mort de Mohamed Merah, les enquêteurs avaient d’abord dit que ce dernier avait agit en « loup solitaire », avant de déclarer chercher d’éventuelles complicités, Le Parisien Dimanche affirme ce matin qu’au contraire, c’est en « parfait jihadiste » que Merah aurait agi.
     
    S’appuyant sur des éléments du dossier d’instruction, le journal relève tout d’abord que le tueur au scooter, qui ne disposait « d’aucun revenu », s’était vu attribuer, entre fin décembre 2011 et mars 2012, des « versements réguliers » sur « ses » comptes en banque (3 700 € en liquide et plus de 1 000 € « en chèques »). De plus, Merah loue alors « des » voitures pour une « facture globale de 8 000 € ».
     
    Et puis arrive ce retrait d’argent du 15 février. Ce jour-là, Merah aurait retiré « 1,83 € » sur un de ses comptes, portant alors son solde à une « nullité parfaite ». Ce qui « semble répondre parfaitement aux prescriptions que s’imposent les individus inscrits dans une démarche de jihad, rapporte Le Parisien Dimanche,… c’est-à-dire liquider l’ensemble de leurs liens terrestres, notamment financiers ».
     
    Le tueur aurait également disposé d’une voiture dite « de sécurité », une Clio de location garée dans un box, avec, à bord, « une arme, un kit de survie, une trousse de secours, des vêtements, une grande couverture, un oreiller gonflable, 5 000 € en liquide et une canne à pêche, avec tout le nécessaire pour pêcher ».
     
    D’autres détails présumés de l’enquête, sur ses armes, sur la qualité de son montage vidéo des images de ses assassinats, qu’il a envoyées à la chaîne Al Jazeera, ou encore sur sa maitrise d’Internet laisseraient penser que le tueur à scooter « n’a pas pu agir sans complicités », affirme le journal.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.