GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat

    1. Ketty Sina

    Yasmine Chouaki.

    Née en 1957 au Gabon, mais d'origine camerounaise, où elle a vécu la plus grande partie de son enfance et adolescence, c'est à 16 ans que Ketty Sina est arrivée en France. Rapidement, elle va devenir mannequin, prendre des cours de danse, et découvrir la vie nocturne à Paris. D'ailleurs c'est en dansant sur la piste de l'Elysée Matignon qu'à 18 ans, elle est découverte par Claude François, qui la convoque dès le lendemain dans son bureau et l'engage ! De 1976 jusqu'au tragique décès de Claude François le 11 mars 1978, elle sera donc une de ses Clodettes : c'est l'époque de ses tubes Alexandrie, Alexandra, Je vais à Rio, C'est comme ça que l'on s'est aimés, Toi et le soleil, Cette année-là, etc.

    Au décès de Claude François, Ketty devient danseuse au Paradis Latin, puis meneuse de revue à L'Alcazar (où elle a incarné Joséphine Baker). Intéressée par la restauration, elle gère deux restaurants, et ouvre parallèlement une agence de mannequins : trop de projets à la fois, l'affaire ne marche pas, et quelques années plus difficiles commencent. Mais avec sa force de caractère, Ketty trouve le courage de continuer à avancer, achète son actuel restaurant à la fin des années 90 : le Kamukera. Le restaurant est un mélange étonnant d'influence africaine et de souvenirs de Claude François : la nourriture est afro-antillaise, mais Claude François est partout, dans la déco, la musique, et Ketty reprend même ses pas d'ancienne Clodette pour divertir les clients !

    Les choix musicaux de Ketty Sina

    Manu Dibango Soul Makossa

    Claude François Alexandrie, Alexandra

    Fela Kuti Shakara

    Patience Dabany On vous connait

     

    • Fanny Glissant

      Fanny Glissant

      Bizarre parfois le destin... pourquoi ne s’est-elle pas retrouvée plus tôt sur la route d’ESM, Fanny Glissant ? Je n’saurais dire, …

    • Mouloud Mimoun

      Mouloud Mimoun

      Le cinéma arabe et le journalisme, l’Algérie entre 2 portes et la France sa terre natale : je vous présente Mouloud Mimoun. On pourrait …

    • Mehdi Ben Attia

      Mehdi Ben Attia

      Mehdi Ben Attia a le sens de la famille. Cherchez pas, pour lui ceux qui font partie du cercle intime s’appellent Bunel, Pasolini, Godard ou Chabrol. Né …

    • Feurat Alani

      Feurat Alani

      C’est sérieux et c’est savoureux : c’est l’Irak de Feurat Alani, journaliste né à Paris de parents irakiens. Tombé …

    • Sidiki Bakaba

      Sidiki Bakaba

      L’exil est une espèce de longue insomnie, c’est c’que disait ce cher Victor Hugo. Peut-être que Sidiki Bakaba va pouvoir dormir à …

    • Séry Bailly

      Séry Bailly

      Tout un week-end, ESM à Abidjan... la cause est belle, elle est culturelle. Si vous étiez branché sur RFI, ces dernières semaines, vous savez …

    • Morad Montazami

      Morad Montazami

      Archiver les utopies, rêver la ville, réécrire les mythes... voilà ce qui trotte dans la tête de Morad Montazami quand il se rase le …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.