1. Le vélo dans les villes : rouler sur les prix de l'essence ? - RFI

 

  1. 15:33 TU Radio foot internationale
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Sessions d'information
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Sessions d'information
  6. 16:40 TU Accents d'Europe
  7. 17:00 TU Journal
  8. 17:10 TU Mardi politique
  9. 17:30 TU Journal
  10. 17:33 TU Mardi politique
  11. 17:52 TU Sessions d'information
  12. 18:00 TU Journal
  13. 18:10 TU Grand reportage
  14. 18:30 TU Sessions d'information
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Radio foot internationale
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Radio foot internationale
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Autour de la question
  23. 23:30 TU Journal
  24. 23:33 TU Autour de la question
  25. 15:33 TU Radio foot internationale
  1. 15:33 TU Radio foot internationale
  2. 16:00 TU Journal
  3. 16:10 TU Sessions d'information
  4. 16:30 TU Journal
  5. 16:33 TU Sessions d'information
  6. 16:40 TU Accents d'Europe
  7. 17:00 TU Journal
  8. 17:10 TU La bande passante
  9. 17:30 TU Journal
  10. 17:33 TU Sessions d'information
  11. 17:40 TU La bande passante
  12. 18:00 TU Journal
  13. 18:10 TU Grand reportage
  14. 18:30 TU Sessions d'information
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Radio foot internationale
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Radio foot internationale
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  23. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

7 milliards de voisins

1. Le vélo dans les villes : rouler sur les prix de l'essence ?

Emmanuelle Bastide
1. Le vélo dans les  villes : rouler sur les prix de l'essence ?
 
La capitale nord-coréenne Pyongyang compterait quelque 2.5 millions d’habitants. Une ville de gratte-ciel, propre, aérée… et vide, ce qui en fait le paradis du vélo. © Jean Conor

Le vélo a longtemps été considéré comme le moyen de transport du « pauvre ». Aujourd’hui, toutes les classes sociales l’utilisent, il n’est plus considéré comme un simple loisir, mais comme un moyen de transport à part entière. Pourquoi le vélo est-il de plus en plus populaire dans les villes ? Qui sont les utilisateurs ? Est-ce une manière de faire un pied de nez aux pompes à essence qui affichent des prix toujours plus élevés ?

- Frédéric Héran, enseignant et chercheur à l’Université Lille I en Economie des Transports

- Pascal Pochet, chargé de recherche MEDDE Laboratoire d’Économie des Transports

- Reportage, Charlie Dupiot.

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.