GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Rapport du Sénat sur Benalla: «Beaucoup de contrevérités», dénonce Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement
    • Affaire Benalla: la justice française initie une enquête pour «entrave à la manifestation de la vérité»
    • Fraude fiscale: le géant bancaire suisse UBS, condamné à une amende record de 3,7 milliards d'euros, va faire appel (avocats)
    • L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis arrive à Hanoï avant le sommet Trump-Kim (journaliste AFP)
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»

    Sejong «la ville heureuse», le pari d'une nouvelle capitale administrative pour la Corée du Sud

    La Corée du Sud inaugure le 1er juillet sa nouvelle capitale administrative, « Sejong », baptisée « la ville heureuse » par le gouvernement.
    Cette ville nouvelle est construite dans un objectif de déconcentration, alors que Séoul, la capitale économique, culturelle et politique du Pays du matin calme, est devenue une mégapole dont le développement tentaculaire se fait au détriment des autres régions. La région urbaine de Séoul concentre près de 25 millions d'habitants, soit près de la moitié de la population, et le coût de la vie et du logement y devient de plus en plus élevé.
    L'objectif du gouvernement concernant Sejong est très ambitieux : 500 000 habitants d'ici 2030.

    Mais le déplacement de la capitale administrative, fruit d’un long combat politique initié il y a dix ans, ne rencontre ni l’adhésion des fonctionnaires, ni celle du secteur privé. Sejong se trouve à 120 km au sud de Séoul, sur une grande plaine autrefois couverte de rizières.

    Alors que les premiers ministères déménagent en septembre, la «ville heureuse» reste un immense chantier, et ses habitants sont encore très peu nombreux.

    En outre, Sejong entre en concurrence avec d'autres projets de villes nouvelles (Songdo, Saemangeum), construites au bord de la mer Jaune, et dont le développement sera tiré par la très forte croissance chinoise.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.