GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    1. Superstitions et croyances

    Emmanuelle Bastide RFI/Pierre René-Worms

    Chats noirs, chiffres magiques, croyances populaires : pourquoi sommes-nous si superstitieux ?
     

    - Emmanuèle Gardaire, psychologue, professeur à l’Université de Nantes

    - Joseph Tonda, anthropologue spécialiste des superstitions et croyances africaines

    - Bernard Baudoin, auteur. Son site

    - QR Amélie Baroin à Port-au-Prince.
     

    Un petit index des superstitions !


    Sur le même sujet

    • 7 milliards de voisins

      1. Voleurs de sexe : rumeurs et sorcellerie

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Angola : les enfants accusés de sorcellerie

      En savoir plus

    • Chronique de Mamane

      Sacrifices humains, nouvelle religion

      En savoir plus

    • Priorité santé

      1. Croyances traditionnelles chez les migrants : aide ou obstacle à la santé ?

      En savoir plus

    • Allô Bruxelles

      Eloïse Mozzani est historienne des superstitions

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Mariages précoces au Niger

    Mariages précoces au Niger
    Le Niger est le pays avec le taux le plus élevé de mariages forcés et précoces au monde: un quart des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans, trois quarts avant l’âge de 18 ans. Un chiffre (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.