1. Éducation et formation par les TIC en Afrique subsaharienne - RFI

 

  1. 06:30 TU Journal
  2. 06:43 TU Sessions d'information
  3. 07:00 TU Journal
  4. 07:10 TU Sessions d'information
  5. 07:30 TU Journal
  6. 07:40 TU Grand reportage
  7. 08:00 TU Journal
  8. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  9. 08:30 TU Journal
  10. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  11. 09:00 TU Journal
  12. 09:10 TU Priorité santé
  13. 09:30 TU Journal
  14. 09:33 TU Priorité santé
  15. 10:00 TU Journal
  16. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  17. 10:30 TU Journal
  18. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  19. 11:00 TU Journal
  20. 11:15 TU Sessions d'information
  21. 11:30 TU Journal
  22. 11:33 TU Sessions d'information
  23. 12:00 TU Journal
  24. 12:10 TU Sessions d'information
  25. 12:30 TU Journal
  1. 06:30 TU Journal
  2. 06:43 TU Sessions d'information
  3. 07:00 TU Journal
  4. 07:10 TU Sessions d'information
  5. 07:30 TU Sessions d'information
  6. 08:00 TU Journal
  7. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  8. 08:30 TU Journal
  9. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  10. 09:00 TU Journal
  11. 09:10 TU Priorité santé
  12. 09:30 TU Journal
  13. 09:33 TU Priorité santé
  14. 10:00 TU Journal
  15. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  16. 10:30 TU Journal
  17. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  18. 11:00 TU Journal
  19. 11:15 TU Sessions d'information
  20. 11:30 TU Journal
  21. 11:33 TU Sessions d'information
  22. 12:00 TU Journal
  23. 12:10 TU Grand reportage
  24. 12:30 TU Sessions d'information
  25. 13:00 TU Journal
fermer

7 milliards de voisins

1. Éducation et formation par les TIC en Afrique subsaharienne

1. Éducation et formation par les TIC en Afrique subsaharienne
 
Emmanuelle Bastide.

Peut-on améliorer l'éducation sur le continent grâce à internet, aux réseaux, aux tableaux interactifs et informatique en tout genre ? Les nouvelles technologies dans l’enseignement, pour qui ? Pourquoi faire ? Comment les financer ?

- Jean-Claude Balmes, conseiller éducation à l’AFD

- Karim Sy, fondateur de Jokkolabs

- Pierre Carpentier, directeur au sein d’Investisseur et Partenaire pour le Développement

- Zacharia Tiemtoré, ministre délégué en charge de l’Alphabétisation.

Et retrouvez la chronique d'Amélie NIARD !

Les règles à suivre pour éviter les arnaques à la fausse bourse d’études sur Internet.

 

Une règle intangible : on ne vous demandera jamais de payer ou d’avancer de l’argent pour obtenir une bourse d’études !

Par ailleurs, pour les vraies bourses d’études, il existe toujours un appel d’offre officiel, accessible à tous, qui précise les conditions nécessaires pour obtenir cette aide financière, et les candidats sont départagés au terme d’une compétition souvent féroce !

Pour trouver une bourse, vous pouvez contacter les bailleurs de fonds les plus importants en la matière : institutions internationales et Etats, en vous adressant aux représentations de ces institutions (Banque Mondiale, Unesco, l’Organisation Internationale de la Francophonie, Union europénne, etc) et aux ambassades étrangères dans votre pays.

Par ailleurs, certains sites gratuits recensent des offres de bourses d’études : Scholarship Positions (en anglais), Excelafrica, Studyportal, ou encore le portail Jeunesse de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Le site Excelafrica alerte également les internautes quant aux fausses offres de bourses.

Vous pouvez aussi vérifier l’authenticité des propositions qui vous semblent louches sur Hoaxbuster (site en français), mais toutes les arnaques ne sont pas forcément recensées, restez toujours vigilant, et vérifiez toujours les informations sur des sites officiels.

 

 

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >

Les émissions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.