GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les Etats-Unis reprochent à la Thaïlande ses subventions sur le riz

    Suite à une promesse électorale l'année passée, le gouvernement thaïlandais achète très cher le riz aux paysans. Getty Images

    Hier, les Etats-Unis ont posé une question à la Thaïlande devant le comité Agriculture de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). En cause : le programme de soutien du gouvernement de Bangkok à ses producteurs de riz.

     

    C'est un peu le monde à l'envers : les Etats-Unis, souvent accusés de subventionner leurs exportations agricoles, du coton au soja, en passant par le blé, soupçonnent à leur tour la Thaïlande de vouloir faire du dumping sur son riz. Car le gouvernement de Bangkok achète très cher le riz aux paysans depuis plus d'un an, c'était une promesse électorale.

    Le riz thaïlandais jusqu'à présent le plus acheté au monde n'est donc plus du tout compétitif par rapport au riz indien ou vietnamien, qui sont disponibles en abondance. La situation est totalement inédite : le riz thaï est même devenu plus cher que le riz des Etats-Unis ! Les riziculteurs américains ne devraient donc pas trop se plaindre, ils ont profité de l'absence de la Thaïlande du marché mondial, pour reprendre quelques parts de marché mais pas au point où ils auraient pu le faire, au Japon par exemple. L'archipel nippon augmente certes ses importations de riz pour l'agro-alimentaire et la restauration, mais il commence à préférer le riz des autres pays asiatiques au riz californien ! Alors les producteurs aux Etats-Unis tremblent en réalisant les énormes stocks que la Thaïlande pourrait libérer à prix cassé à l'export, ce qui ferait dégringoler encore plus brutalement les cours qu'aujourd'hui.

    L'administration américaine s'est fait le relais de cette crainte auprès du comité Agriculture de l'OMC. Si la plainte des Etats-Unis contre la Thaïlande n'est pas près de se concrétiser, l'avertissement américain devant l'OMC est peut-être utile quelques jours avant la signature du traité de libre-échange entre les deux pays, qui devrait être signé ce week-end par Barack Obama, lors de son déplacement pour le sommet de l'Asean.

     


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Le riz, enjeu électoral en Thaïlande

      En savoir plus

    • Japon / Nucléaire / Alimentation

      Un niveau de radioactivité élevé dans du riz au Japon

      En savoir plus

    • Grand reportage

      La culture du riz au Vietnam : l'urgence d'une nouvelle révolution verte

      En savoir plus

    • Recherche

      Les scientifiques cherchent à marier le riz africain au riz asiatique

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      La suspension des exportations de riz birman ne menace pas l'offre mondiale

      En savoir plus

    • Reportage International

      Le riz sous-marin

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.