Sources orales et histoire : état des lieux - RFI

 

  1. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  2. 11:00 TU Journal
  3. 11:10 TU Internationales
  4. 11:30 TU Journal
  5. 11:32 TU Internationales
  6. 12:00 TU Journal
  7. 12:10 TU Sessions d'information
  8. 12:30 TU Journal
  9. 12:33 TU Sessions d'information
  10. 12:40 TU Littérature sans frontières
  11. 13:00 TU Journal
  12. 13:10 TU LA DANSE DES MOTS 2
  13. 13:30 TU Journal
  14. 13:33 TU Le coq chante
  15. 14:00 TU Journal
  16. 14:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  17. 14:30 TU Journal
  18. 14:33 TU EN SOL MAJEUR 2D
  19. 15:00 TU Journal
  20. 15:10 TU Mémoire d'un continent
  21. 15:30 TU Journal
  22. 15:33 TU L'épopée des musiques noires
  23. 16:00 TU Journal
  24. 16:10 TU Idées
  25. 16:30 TU Journal
  1. 10:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  2. 11:00 TU Journal
  3. 11:10 TU Internationales
  4. 11:30 TU Journal
  5. 11:32 TU Internationales
  6. 12:00 TU Journal
  7. 12:10 TU Mémoire d'un continent
  8. 12:30 TU Sessions d'information
  9. 13:00 TU Journal
  10. 13:10 TU Littérature sans frontières
  11. 13:30 TU Journal
  12. 13:33 TU Le coq chante
  13. 14:00 TU Journal
  14. 14:10 TU Musiques du monde
  15. 14:30 TU Journal
  16. 14:33 TU Musiques du monde
  17. 15:00 TU Journal
  18. 15:10 TU Musiques du monde
  19. 15:30 TU Journal
  20. 15:33 TU Musiques du monde
  21. 16:00 TU Journal
  22. 16:10 TU Idées
  23. 16:30 TU Journal
  24. 16:33 TU Idées
  25. 17:00 TU Journal
Urgent

Hier, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs localités du nord du Mali pour dénoncer un texte qui «ne tient pas compte des aspirations du peuple de l'Azawad», et qui devait être parapher ce dimanche à Alger. Le texte a été paraphé par toutes les parties prenantes ce matin, dont le gouvernement malien, sauf par le CMA, qui regroupe plusieurs groupes rebelles dont le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et qui refuse la paraphe pour l'instant.

fermer

Mémoire d'un continent

Sources orales et histoire : état des lieux

Sources orales et histoire : état des lieux
 

Les sources orales se présentent en Afrique sous les formes les plus variées : narrations, récits ou chants exécutés par les professionnels ; proverbes, adages, mémoires et souvenirs dispersés dans la société. Ces sources ont été l’un des facteurs décisifs dans le développement des connaissances historiques sur l’Afrique à partir des années 1950. Les choses ne sont-elles pas en train de changer en mal ? Tout semble aujourd’hui compromettre leur conservation, leur transmission et leur exploitation. Les nouvelles générations d’historiens africains sont-elles armées pour relever ce défi, lourd de dangers pour une discipline fondamentale dans la formation des identités africaines ?

Avec : François Wassouni (Institut Supérieur du Sahel, Université de Maroua, Cameroun).

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >
Les émissions
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.