GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Marc-Antoine Pérouse de Montclos, chercheur, spécialiste du Nigeria à l'Institut de recherche pour le développement

    « Cette violence vient essentiellement de deux phénomènes : les affrontements récurrents entre musulmans et chrétiens de Jos, et d'autre part, l'insurrection islamique de Boko Haram et de ses dissidences. Le souci c'est que l'Etat a utilisé le bâton plutôt que la carotte et que les négociations qui devaient démarrer en Arabie Saoudite ont tourné court. »

    La violence mortifère a augmenté au Nigeria en 2012. Elle est principalement le fait de la secte islamiste Boko Haram et des affrontements interconfessionnels dans la ville de Jos.

    Le président Goodluck Jonathan a récemment affirmé que la plupart des terroristes islamistes avaient été neutralisés.

    Il n'en est rien, affirme Marc-Antoine Pérouse de Montclos, chercheur, spécialiste du Nigeria à l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.