Trois ans après le séisme, le pessimisme des Haïtiens - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Sessions d'information

 

  1. 05:40 TU Sessions d'information
  2. 06:00 TU Journal
  3. 06:15 TU Sessions d'information
  4. 06:30 TU Journal
  5. 06:43 TU Sessions d'information
  6. 07:00 TU Journal
  7. 07:10 TU Religions du monde
  8. 07:30 TU Journal
  9. 07:33 TU Religions du monde
  10. 08:00 TU Journal
  11. 08:10 TU La marche du monde
  12. 08:30 TU Journal
  13. 08:33 TU La marche du monde
  14. 09:00 TU Journal
  15. 09:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  16. 09:30 TU Journal
  17. 09:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  18. 10:00 TU Journal
  19. 10:10 TU Internationales
  20. 10:30 TU Journal
  21. 10:32 TU Internationales
  22. 11:00 TU Journal
  23. 11:10 TU Sessions d'information
  24. 11:30 TU Journal
  25. 11:33 TU Sessions d'information
  1. 05:30 TU Sessions d'information
  2. 06:00 TU Journal
  3. 06:15 TU Sessions d'information
  4. 06:30 TU Journal
  5. 06:43 TU Sessions d'information
  6. 07:00 TU Journal
  7. 07:10 TU Sessions d'information
  8. 07:30 TU Sessions d'information
  9. 08:00 TU Journal
  10. 08:10 TU Le débat africain
  11. 08:30 TU Journal
  12. 08:40 TU Le débat africain
  13. 09:00 TU Journal
  14. 09:10 TU Religions du monde
  15. 09:30 TU Journal
  16. 09:33 TU Religions du monde
  17. 10:00 TU Journal
  18. 10:10 TU Internationales
  19. 10:30 TU Journal
  20. 10:32 TU Internationales
  21. 11:00 TU Journal
  22. 11:10 TU C'EST PAS DU VENT D 1
  23. 11:30 TU Journal
  24. 11:33 TU C'EST PAS DU VENT D 2
  25. 12:00 TU Journal
fermer

Grand reportage

Trois ans après le séisme, le pessimisme des Haïtiens

Amélie Baron
Trois ans après le séisme, le pessimisme des Haïtiens
 

Il y a trois ans, un tremblement de terre majeur ravageait la capitale haïtienne et plusieurs villes de province, causant la mort de plus de 200 000 personnes. La catastrophe a marqué tous les citoyens et les Haïtiens ont fait preuve d'une extrême solidarité dans les jours qui ont suivi. Aujourd'hui, le pays essaie de se reconstruire mais les grandes inégalités entre la majorité pauvre et l'élite riche ont refait surface et les nombreuses familles des quartiers populaires n'ont pas vu leur quotidien changer.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.