1. Les Africains se bougent ! - RFI

 

  1. 19:10 TU La bande passante
  2. 19:30 TU Journal
  3. 19:40 TU La bande passante
  4. 20:00 TU Journal
  5. 20:10 TU Couleurs tropicales
  6. 20:30 TU Journal
  7. 20:33 TU Couleurs tropicales
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Accents d'Europe
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Danse des mots
  12. 22:00 TU Sessions d'information
  13. 22:30 TU Sessions d'information
  14. 23:00 TU Journal
  15. 23:10 TU Autour de la question
  16. 23:30 TU Journal
  17. 23:33 TU Autour de la question
  18. 19:10 TU La bande passante
  19. 19:30 TU Journal
  20. 19:40 TU La bande passante
  21. 20:00 TU Journal
  22. 20:10 TU Couleurs tropicales
  23. 20:30 TU Journal
  24. 20:33 TU Couleurs tropicales
  25. 21:00 TU Journal
  1. 19:10 TU Mardi politique
  2. 19:30 TU Journal
  3. 19:40 TU Mardi politique
  4. 20:00 TU Journal
  5. 20:10 TU Couleurs tropicales
  6. 20:30 TU Journal
  7. 20:33 TU Couleurs tropicales
  8. 21:00 TU Journal
  9. 21:10 TU Radio foot internationale
  10. 21:30 TU Journal
  11. 21:33 TU Radio foot internationale
  12. 22:00 TU Sessions d'information
  13. 22:30 TU Sessions d'information
  14. 23:00 TU Journal
  15. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  16. 23:30 TU Journal
fermer

7 milliards de voisins

1. Les Africains se bougent !

Emmanuelle Bastide
1. Les Africains se bougent !

Projets, initiatives, désir d'évolution professionnelle : la parole est à celles et ceux qui veulent entreprendre en Afrique.
Vous avez des projets professionnels ? Des idées ? Vous ne savez pas trop comment les développer ? Didier Acouetey sera votre coach.

Didier Acouetey, président du cabinet Africsearch.

Et pour la route… Quelques conseils de Didier Acouetey :

Pour vendre un produit à une classe moyenne et concurrencer les chinois dans le secteur du textile, il faut peut être proposer un "one stock shop", autrement dit, un lieu dans lequel les clients pourront trouver des produits de base avec un service de personnalisation. Le sur mesure permet de vendre un produit unique qu'on ne trouvera pas chez les concurrents. Cela permettra egalement de developper et fideliser sa clientèle. L'avantage de vendre un produit sur mesure permet d'eviter de passer par des circuits de distribution classique qui pourraient court circuiter le developpement du produit.

Pour implanter un pressing dans un secteur géographique où la concurrence est forte, même si le marché est porteur, ca reste un produit "me too", il fautdonc apporter une valeur ajoutée pour se différencier des autres. Par exemple, un service de ramassage et de livraison ou une finition haut de gamme, ce qui fidelisera la clientèle. Pour le financement, pensez à "Friends and family", il est parfois plus utile de faire investir ses proches dans un business que de convaincre une banque.

Dans le secteur de la santé il y a des besoins. Les produits qui arrivent de l'étranger ne respectent pas toujours les normes de sécurité et d'hygiène, il faut developper ce contrôle. Un centre sur le terrain de contrôle, de maintenance et pourquoi pas de distribution peut repondre au marché. Il faut analyser le marché !

La création d'un mini market dans un secteur géographique où la concurrence est forte, est dangeureux, il faut se demarquer par des produits qu'on ne trouve pas ailleurs. Le choix et la taille de l'emplacement est tès important. Pour le financement, pensez à faire du "sourcing", c'est à dire à choisir vos fournisseurs, choisissez ceux qui vous proposeront un service de reglement à 30 jours, ce qui vous permettra de vous approvisonner même si vous n'avez pas encore la tresorerie necessaire, vous la récupérerez sur vos ventes !

Faites la différence par rapport à la concurrence !

 

Vous avez présenté votre projet aujourd’hui… :

Salma veut créer une ligne de vêtements à Ndjamena, Michel souhaite ouvrir plusieurs pressings à Abidjan, Mamadou reflechit a se lancer dans un centre de maintenance de materiels medicaux au Niger, Yaya projette d'ouvrir un mini market à Bamako.

Il avait participé à l’émission au mois de février 2012…:

Sunday, a crée une entreprise de culture et de production d'huile de palme. Depuis sa dernière intervention il a doublé son investissement et lancé sa production, il a embauché 12 personnes et produit environ 100 barils de 125 litres/mois. Il veut developper aujourd'hui son activité dans l'exportation vers l'Asie et augmenter sa production.


Proposez vous aussi votre projet à Didier Acouetey. Envoyez-le à 7milliards@rfi.fr

 

 

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.