L'Afrique du Sud et le Nigeria à la tête de l’économie africaine - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 17:00 TU Journal
  2. 17:10 TU Sessions d'information
  3. 17:30 TU Journal
  4. 17:33 TU Sessions d'information
  5. 17:40 TU Orient hebdo
  6. 18:00 TU Journal
  7. 18:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  8. 18:30 TU Journal
  9. 18:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  10. 21:00 TU Journal
  11. 21:30 TU Journal
  12. 22:00 TU Journal
  13. 22:10 TU Archives d'Afrique
  14. 22:30 TU Journal
  15. 22:40 TU Archives d'Afrique
  16. 23:00 TU Journal
  17. 23:10 TU Atelier des médias
  18. 23:30 TU Journal
  19. 23:33 TU Atelier des médias
  20. 17:00 TU Journal
  21. 17:10 TU Dimanche politique
  22. 17:30 TU Journal
  23. 17:33 TU Sessions d'information
  24. 17:40 TU Littérature sans frontières
  25. 18:00 TU Journal
  1. 17:00 TU Journal
  2. 17:10 TU GEOPOLITIQUE S 1
  3. 17:30 TU Journal
  4. 17:33 TU Sessions d'information
  5. 17:40 TU GEOPOLITIQUE S 2
  6. 18:00 TU Journal
  7. 18:10 TU Archives d'Afrique
  8. 18:30 TU Journal
  9. 18:40 TU Archives d'Afrique
  10. 22:00 TU Journal
  11. 22:10 TU Archives d'Afrique
  12. 22:30 TU Journal
  13. 22:40 TU Archives d'Afrique
  14. 23:00 TU Journal
  15. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  16. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique Économie

L'Afrique du Sud et le Nigeria à la tête de l’économie africaine

Sophie Ribstein
L'Afrique du Sud et le Nigeria à la tête de l’économie africaine
 

L'Afrique du Sud et le Nigeria, les deux grandes puissances économiques du continent, représentent à elles seules la moitié du PIB de l'Afrique sub-saharienne. Les deux pays sont souvent en compétition. L'Afrique du Sud reste pour l'instant en tête, mais d'ici 2025, les économistes de Morgan Stanley prévoient que le Nigeria sera la première économie africaine. Mais les deux pays souhaitent aussi coopérer et monter de plus en plus de partenariats pour renforcer les échanges commerciaux. Récemment, une délégation de l'Etat du Bayelsa est venue rencontrer des investisseurs et des ministres sud-africains pour les convaincre d'investir dans cette région du delta du Niger, riche en ressources, mais très peu développée. Et leur discours semble convaincre les autorités sud-africaines qui veulent encourager le commerce intracontinental.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.