GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: deux des victimes sont décédées, le suspect interpellé

    Mali: Oumou Sall Seck, maire de la commune de Goundam

    Oumou Sall Seck, maire de la commune de Gounda. arte.tv/fr

    «J'ai toujours lancé un message pour demander à mes parents, mais surtout au gouvernement malien, de ne pas faire l'amalgame entre les terroristes et les bandits qui ont commis des horreurs très graves. Le Mali a besoin d'autre chose que d'une guerre civile. Il est temps de se dire la vérité et d'essayer de sauver ce qu'il y a à sauver. Nous avons un ennemi commun au Mali, c'est ces terroristes là, qui ont coupé des mains, des pieds, qui ont violé des femmes et qui nous imposent l'impossible ».

    Actes de vengeance, règlements de compte, exactions au Mali, d'après plusieurs témoignages, le conflit a ouvert la porte à des représailles ciblées et sanglantes. Contre des populations touaregs et arabes, accusées de collusion avec les terroristes, également contre la communauté peule, car certains sont considérés comme favorables au Mujao.

    Des élus du Nord mettent donc en garde contre les amalgames ; pour que toutes les communautés puissent vivre ensemble.

    Parmi eux, Oumou Sall Seck, la maire de la commune de Goundam, près de Tombouctou. Fille d'un Peul et d'une mère Touareg Ifogha et elle parle songhaï.


    Sur le même sujet

    • Invité Afrique

      Oumou Sall Seck, maire de Goundam (Mali)

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: l’aviation française s’attaque à des positions tenues par Aqmi à Tombouctou

      En savoir plus

    • Mali / France

      Mali: le coût de l'opération Serval

      En savoir plus

    • Mali / Reportage

      Mali: à Kidal, la population retient son souffle

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.