GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Mai
Mardi 3 Mai
Mercredi 4 Mai
Jeudi 5 Mai
Aujourd'hui
Samedi 7 Mai
Dimanche 8 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Bassma Kodmani, politologue, cofondatrice du Conseil national syrien

    Bassma Kodmani.

      « Cette révolte qui s’est transformée en guerre rend les deux parties très dépendantes du soutien extérieur. La révolte, tant qu’elle était pacifique, pouvait compter sur le courage des seuls syriens pour sortir et affronter le régime et sa répression. Dès lors que la révolte et les insurgés ont prit les armes, malheureusement, il s’est développé une dépendance vis-à-vis de l’extérieur en armes et en argent… »

      La coalition de l’opposition syrienne a réclamé hier, lundi, au cours d’une réunion internationale à Paris, un soutien financier et des armes pour renverser le président Bachar el-Assad. Est-ce que la solution est là, de l’argent et des armes ?

      Bassma Kodmani, est politologue, directrice de l’Initiative arabe de réforme (ARI) et cofondatrice du Conseil national syrien, qu’elle quitte en août 2012, est l’invité de Frédéric Rivière.

      1. 1
      2. 2
      3. 3
      4. ...
      5. Suivant >
      6. Dernier >
      Les émissions
      Commentaires
       
      Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.