Plus que 217 dollars dans les caisses du Zimbabwe? - RFI

 

  1. 15:10 TU Idées
  2. 15:30 TU Journal
  3. 15:33 TU Idées
  4. 16:00 TU Journal
  5. 16:10 TU Carrefour de l'Europe
  6. 16:30 TU Journal
  7. 16:33 TU Carrefour de l'Europe
  8. 17:00 TU Journal
  9. 17:10 TU Dimanche politique
  10. 17:30 TU Journal
  11. 17:33 TU Sessions d'information
  12. 18:30 TU Journal
  13. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  14. 19:00 TU Journal
  15. 19:10 TU La marche du monde
  16. 19:30 TU Journal
  17. 19:33 TU La marche du monde
  18. 20:00 TU Journal
  19. 20:10 TU Internationales
  20. 20:30 TU Journal
  21. 20:33 TU Internationales
  22. 21:00 TU Journal
  23. 21:10 TU Mondial sports
  24. 21:30 TU Journal
  25. 21:33 TU Mondial sports
  1. 15:00 TU Journal
  2. 15:10 TU Musiques du monde
  3. 15:30 TU Journal
  4. 15:33 TU Musiques du monde
  5. 16:00 TU Journal
  6. 16:10 TU Idées
  7. 16:30 TU Journal
  8. 16:33 TU Idées
  9. 17:00 TU Journal
  10. 17:10 TU CARREFOUR DE L'EUROPE 1B
  11. 17:30 TU Journal
  12. 17:33 TU Sessions d'information
  13. 18:30 TU Journal
  14. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  15. 19:00 TU Journal
  16. 19:10 TU Mémoire d'un continent
  17. 19:30 TU Journal
  18. 19:40 TU Littérature sans frontières
  19. 20:00 TU Journal
  20. 20:10 TU Dimanche politique
  21. 20:30 TU Journal
  22. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  23. 21:00 TU Journal
  24. 21:10 TU Mondial sports
  25. 21:30 TU Journal
fermer

Afrique Économie

Plus que 217 dollars dans les caisses du Zimbabwe?

Plus que 217 dollars dans les caisses du Zimbabwe?
 

La déclaration du ministre zimbabwéen des Finances, Tendai Biti, a fait sensation. Il a déclaré la semaine dernière qu'une fois les fonctionnaires payés, il ne resterait plus que 217 dollars dans les caisses de l'Etat.
Alors, le Zimbabwe est-il en état de cessation de paiement et pourra-t-il payer ses fonctionnaires le mois prochain ?

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >
Les émissions
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.