L’archivage numérique sur l’ADN - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Accents d'Europe
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Danse des mots
  5. 22:00 TU Sessions d'information
  6. 22:30 TU Sessions d'information
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Autour de la question
  9. 23:30 TU Journal
  10. 23:33 TU Autour de la question
  11. 21:00 TU Journal
  12. 21:30 TU Journal
  13. 22:00 TU Journal
  14. 22:10 TU Archives d'Afrique
  15. 22:30 TU Journal
  16. 22:40 TU Archives d'Afrique
  17. 23:00 TU Journal
  18. 23:10 TU Atelier des médias
  19. 23:30 TU Journal
  1. 21:00 TU Journal
  2. 21:10 TU Radio foot internationale
  3. 21:30 TU Journal
  4. 21:33 TU Radio foot internationale
  5. 22:00 TU Sessions d'information
  6. 22:30 TU Sessions d'information
  7. 23:00 TU Journal
  8. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  9. 23:30 TU Journal

Dernières infos

  • Egypte: un attentat à la bombe au Caire tue un officier de police
  • Corée du Sud: le capitaine du ferry sud-coréen qui a fait naufrage il y a trois jours au sud du pays, a été arrêté
  • François Hollande «souhaite un plein succès» à Abdelaziz Bouteflika, élu pour un quatrième mandat à 77 ans
  • Algérie: Ali Benflis ne «reconnaît pas» la victoire d'Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle
fermer

Nouvelles Technologies

L’archivage numérique sur l’ADN

Dominique Desaunay
L’archivage numérique sur l’ADN
 

Le monde numérique est atteint « d’infobésité » avec un trop plein de données à stocker. Des chercheurs européens ont démontré qu’il est possible d’utiliser de l'ADN synthétique pour archiver des textes, des images ou des sons numérisés et, contrairement aux disques durs, l’archivage sur le biologique se conserve pendant plusieurs dizaines de milliers d'années.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.