Burkina Faso : à Kangounadéni un «champ école» aide les producteurs à accroître leur productivité - RFI

 

  1. 13:30 TU Journal
  2. 13:33 TU Le coq chante
  3. 14:00 TU Journal
  4. 14:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  5. 14:30 TU Journal
  6. 14:33 TU EN SOL MAJEUR 2D
  7. 15:00 TU Journal
  8. 15:10 TU Mémoire d'un continent
  9. 15:30 TU Journal
  10. 15:33 TU L'épopée des musiques noires
  11. 16:00 TU Journal
  12. 16:10 TU Idées
  13. 16:30 TU Journal
  14. 16:33 TU Idées
  15. 17:00 TU Journal
  16. 17:10 TU Carrefour de l'Europe
  17. 17:30 TU Journal
  18. 17:33 TU Carrefour de l'Europe
  19. 18:00 TU Journal
  20. 18:10 TU Dimanche politique
  21. 18:30 TU Journal
  22. 18:33 TU Sessions d'information
  23. 18:40 TU Littérature sans frontières
  24. 19:00 TU Journal
  25. 19:10 TU GEOPOLITIQUE D 1
  1. 13:30 TU Journal
  2. 13:33 TU Le coq chante
  3. 14:00 TU Journal
  4. 14:10 TU Musiques du monde
  5. 14:30 TU Journal
  6. 14:33 TU Musiques du monde
  7. 15:00 TU Journal
  8. 15:10 TU Musiques du monde
  9. 15:30 TU Journal
  10. 15:33 TU Musiques du monde
  11. 16:00 TU Journal
  12. 16:10 TU Idées
  13. 16:30 TU Journal
  14. 16:33 TU Idées
  15. 17:00 TU Journal
  16. 17:10 TU Carrefour de l'Europe
  17. 17:30 TU Journal
  18. 17:33 TU Carrefour de l'Europe
  19. 18:00 TU Journal
  20. 18:10 TU GEOPOLITIQUE D 1
  21. 18:30 TU Journal
  22. 18:40 TU GEOPOLITIQUE D 2
  23. 19:00 TU Journal
  24. 19:10 TU Mémoire d'un continent
  25. 19:30 TU Journal
fermer

Chronique Agriculture et Pêche

Burkina Faso : à Kangounadéni un «champ école» aide les producteurs à accroître leur productivité

Burkina Faso : à Kangounadéni un «champ école» aide les producteurs à accroître leur productivité
 

Kangounadéni est un village de 1 521 habitants, situé dans le département de Tiéfora, qui fait partie de la province de la Comoé, dans le sud-ouest du Burkina Faso. Nous sommes dans la région des cascades, l’une des zones les plus arrosées de ce pays avec une pluviométrie moyenne annuelle supérieure à 1 000 mm. C’est le cœur de la maïsiculture burkinabè. Cette culture occupe le premier rang dans la production céréalière dans la province de la Comoé et intervient pour une large part dans la consommation des ménages. Toutefois, le rendement moyen calculé sur ces sept campagnes est de 1 710 kg/ha. Les méthodes traditionnelles doivent être améliorées si l'on veut accroître la productivité. Ce qui implique un effort d’encadrement et surtout de vulgarisation.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >
Les émissions
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.