GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La Saint-Valentin dope le marché des fleurs

    C'est toujours la rose rouge qui est la plus offerte pour la Saint-Valentin. La fête des amoureux reste un des moments forts de l'année... pour le marché des fleurs.

    A la Saint-Valentin, les fleuristes font en 24 h le chiffre d'affaires qu'ils feraient habituellement en une semaine. La rose est toujours à l'honneur, elle représente 80 % des ventes, car ce sont en majorité les messieurs qui offrent des fleurs ce jour-là, et selon les propres dires des fleuristes, ils sont plus classiques que les dames dans leur choix... La rose rouge l'emporte, mais la rose blanche gagne du terrain ; si la tige est courte et le bouton resserré, il y a de fortes chances que ce soit une rose du Kenya, ou secondairement d'Equateur, de Colombie ou d'Ethiopie ; les roses les plus grandes viennent des Pays-Bas.

    Les Pays-Bas où l'activité bat son plein les jours qui précèdent la Saint-Valentin, sur les trois marchés aux fleurs, les cadrans, qui concentrent aujourd'hui les trois-quarts des ventes mondiales. Les fleuristes triplent leur commande à cette période, explique le PDG de l'enseigne Flora Nova. La loi de l'offre et de la demande s'impose, et le prix de la rose s'envole : par peur de manquer, les acheteurs achètent à tout prix. Le « roll » de 1500 tiges, la quantité minimum commandée par les grandes enseignes de fleurs et les grossistes, part en quelques secondes. C'est pourquoi chez les fleuristes, le prix des roses passe du simple au double le jour de la Saint-Valentin.

    Cette fête, comme les fêtes de fin d'année, ou la fête des Mères, soutiennent sans conteste un marché des fleurs qui a un petit peu souffert, en France, l'an dernier, puisque les ventes ont baissé de 8 % au premier semestre, selon FranceAgrimer. Mais les achats de fleurs se maintiennent par rapport à d'autres produits de consommation. Et le marché français s'en sort beaucoup mieux que ses voisins méditerranéens. La France demeure le deuxième marché des fleurs coupées derrière l'Allemagne, et devant la Grande-Bretagne, alors que l'Italie a été détrônée de la quatrième place par la Russie, un marché en pleine croissance.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.