La sécurisation foncière en milieu rural au Burkina Faso - RFI

 

  1. 10:00 TU Journal
  2. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  3. 10:30 TU Journal
  4. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  5. 11:00 TU Journal
  6. 11:15 TU Sessions d'information
  7. 11:30 TU Journal
  8. 11:33 TU Sessions d'information
  9. 12:00 TU Journal
  10. 12:10 TU Sessions d'information
  11. 12:30 TU Journal
  12. 12:33 TU Sessions d'information
  13. 12:40 TU Grand reportage
  14. 13:00 TU Journal
  15. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  16. 13:30 TU Journal
  17. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  18. 14:00 TU Journal
  19. 14:10 TU Autour de la question
  20. 14:30 TU Journal
  21. 14:33 TU Autour de la question
  22. 15:00 TU Journal
  23. 15:10 TU Radio foot internationale
  24. 15:30 TU Journal
  25. 15:33 TU Radio foot internationale
  1. 10:00 TU Journal
  2. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  3. 10:30 TU Journal
  4. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  5. 11:00 TU Journal
  6. 11:15 TU Sessions d'information
  7. 11:30 TU Journal
  8. 11:33 TU Sessions d'information
  9. 12:00 TU Journal
  10. 12:10 TU Grand reportage
  11. 12:30 TU Sessions d'information
  12. 13:00 TU Journal
  13. 13:10 TU Sessions d'information
  14. 13:30 TU Journal
  15. 13:33 TU Danse des mots
  16. 14:00 TU Journal
  17. 14:10 TU Autour de la question
  18. 14:30 TU Journal
  19. 14:33 TU Autour de la question
  20. 15:00 TU Journal
  21. 15:10 TU Radio foot internationale
  22. 15:30 TU Journal
  23. 15:33 TU Radio foot internationale
  24. 16:00 TU Journal
  25. 16:10 TU Sessions d'information
fermer

Chronique Agriculture et Pêche

La sécurisation foncière en milieu rural au Burkina Faso

La sécurisation foncière en milieu rural au Burkina Faso
 

Au Burkina Faso, les terres rurales constituent 80% de l’ensemble des terres. Les activités en milieu rural constituent l’essentiel des revenus du pays. Or, on note une absence de sécurisation foncière des producteurs et productrices ruraux. Le problème, c’est que la législation moderne a pris le pas sur le mode de propriété traditionnel alors que la grande masse des ruraux ne se reconnaît toujours pas dans les textes rédigés par les savants de la grande ville. On tente de continuer à appliquer la coutume, comme si les administrateurs civils n’existaient pas.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >

Les émissions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.