GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition

    Khady Touré, chef d’entreprise sénégalaise

    Khady Touré. DR

    « La vérité c’est que les familles sont extrêmement fières de dire : "voilà, j’ai ma fille qui est diplômée des plus grandes universités occidentales et qui est de retour". Et ces jeunes femmes ont bien évidemment vécu seules pendant plusieurs années en appartement à l’étranger et lorsqu’elles reviennent on leur demande de se confiner dans leur chambre d’adolescente tout simplement parce que dans la société sénégalaise, c’est extrêmement mal vue d’être femme, pas mariée et de vivre seule en appartement. Donc elles sont taxées de jeunes filles infréquentables, aux mœurs légères… »

    « L’avenir de l’Afrique se joue entre les mains de jeunes femmes délivrées de la peur, affranchies de l’autorité parentale et prêtes si nécessaire à la désobéissance », c’est le message audacieux que lance une jeune chef d’entreprise sénégalaise, Khady Touré.
    Ce vendredi 8 mars, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, elle publie une tribune dans plusieurs quotidiens de Dakar, Montréal et Paris, sous le titre « Les nouveaux nègres ». Pourquoi ce titre provocateur ? Elle s’en explique au micro de Christophe Boisbouvier.


    Sur le même sujet

    • Journée internationale des droits des femmes

      Journée internationale des droits des femmes : la lutte contre toutes les violences

      En savoir plus

    • Forum mondial des femmes francophones - 20 mars 2013

      En savoir plus

    • Afghanistan

      Afghanistan: moins de victimes civiles mais plus de femmes ciblées

      En savoir plus

    • Mexique

      Mexique: un quart des femmes indigènes victimes de stérilisation forcée

      En savoir plus

    • Bolivie

      Bolivie: manifestation contre les violences faites aux femmes

      En savoir plus

    • Egypte

      En Egypte, la colère des femmes contre le terrorisme sexuel

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: les femmes de Gao savourent leur liberté retrouvée

      En savoir plus

    • Mali / Reportage

      Mali: paroles de femmes tombouctiennes

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Ahmad Ahmad: «Le football africain va gagner»

    Ahmad Ahmad: «Le football africain va gagner»
    Le congrès de la Confédération africaine de football (CAF) se tient au Caire, en Égypte, cette semaine. Au total, 54 présidents de fédération y participent. À la veille d'un audit de la CAF par la FIFA, le président de cette instance revient sur la crise (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.