1. Fripes, mobilier rétro : comment expliquer le succès du vintage ? - RFI

 

  1. 19:30 TU Journal
  2. 19:40 TU Accents d'Europe
  3. 20:00 TU Journal
  4. 20:10 TU Couleurs tropicales
  5. 20:30 TU Journal
  6. 20:33 TU Couleurs tropicales
  7. 21:00 TU Journal
  8. 21:10 TU Grand reportage
  9. 21:30 TU Journal
  10. 21:33 TU Danse des mots
  11. 22:00 TU Sessions d'information
  12. 22:30 TU Sessions d'information
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU Autour de la question
  15. 23:30 TU Journal
  16. 23:33 TU Autour de la question
  17. 19:30 TU Journal
  18. 19:40 TU Accents d'Europe
  19. 20:00 TU Journal
  20. 20:10 TU Couleurs tropicales
  21. 20:30 TU Journal
  22. 20:33 TU Couleurs tropicales
  23. 21:00 TU Journal
  24. 21:10 TU Grand reportage
  25. 21:30 TU Journal
  1. 19:30 TU Journal
  2. 19:40 TU Accents d'Europe
  3. 20:00 TU Journal
  4. 20:10 TU Couleurs tropicales
  5. 20:30 TU Journal
  6. 20:33 TU Couleurs tropicales
  7. 21:00 TU Journal
  8. 21:10 TU Autour de la question
  9. 21:30 TU Journal
  10. 21:33 TU Autour de la question
  11. 22:00 TU Sessions d'information
  12. 22:30 TU Sessions d'information
  13. 23:00 TU Journal
fermer

7 milliards de voisins

1. Fripes, mobilier rétro : comment expliquer le succès du vintage ?

Emmanuelle Bastide
1. Fripes, mobilier rétro : comment expliquer le succès du vintage ?
 
Emmanuelle Bastide.

A l’occasion du salon du vintage du 22 au 24 mars 2013.
Les vêtements d’occasion, les vieux objets et les vieilleries ont-ils une âme et une classe à part.

- Laurent JOURNO, fondateur et organisateur du Salon du Vintage et auteur de « Vintage passion » (Ed. la martinière) 

- Martine VAYSSE, experte mode vintage dans les ventes aux enchères de vêtements de haute couture et maroquinerie vintage, expose au Salon du Vintage 

- Franck MOUCHEL, co-fondateur d’XXO, référence en France du mobilier vintage.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.