GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Migrations: Les Etats-Unis premier pays de demande d'asile dans l'OCDE en 2017, devant l'Allemagne (rapport)
    • Afghanistan: trente policiers et soldats tués dans des attaques de talibans (responsables)
    • En Erythrée, le président annonce l’envoi d’une délégation en Ethiopie
    • Grève à la SNCF: Laurent Berger (CFDT) «souhaite» qu'elle s'arrête après le 28 juin (CNews)
    • Yémen: l'aéroport de Hodeida désormais sous «contrôle total» des forces progouvernementales (Emirats)

    Le Centrafricain Mackpayen, ancien détenu au camp de Roux en République centrafricaine

    Christophe Boisbouvier.

    « C’était très très dur au camp de Roux, très très dur. On était enfermés. Des fois il n’y avait pas d’eau pendant plusieurs jours et la peau s’enlevait sur tout le corps. On était neuf dans ma cellule, des fois douze dans une cellule qui était préparée pour une personne. On se relayait, il y en a qui dormaient une heure de temps, il y en a qui restaient debout. […] On savait qu’on était des prisonniers personnels de Bozizé […] on était enfermés 24 heures sur 24 ».

    Notre invité est aujourd’hui Le Centrafricain Mackpayen. Il a passé 5 mois dans les geôles du camp de Roux, accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Il a été libéré dimanche lorsque la Seleka a pris la ville. Il raconte cette détention infernale.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.