GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    1. Pourquoi retourner aux sources des mathématiques ?

    Une des plus anciennes versions connues du traité d'Euclide.

    Karine Chemla, mathématicienne, spécialiste des mathématiques anciennes, est notre invitée pour tenter de répondre à la question : « Pourquoi retourner aux sources des mathématiques ? »

    Les traces les plus anciennes de productions mathématiques nous emmènent en Mésopotamie, en Chine et en Inde. Mais les mathématiques de ces époques lointaines étaient-elles les mêmes ou étaient-elles variées ? On sait par exemple, que dans certains cas, les mathématiques étaient appliquées à l'astronomie, alors que dans d'autres, elles concernaient la gestion administrative ou financière. Si les mathématiques étaient différentes les unes des autres, comment sont-elles devenues une matière homogène ?

    Pour tenter de répondre à ces questions, nous recevons Karine Chemla, mathématicienne, spécialiste de l'Histoire des mathématiques en Chine, directrice de recherche au Laboratoire de Philosophie et d'Histoire des Sciences du CNRS.

    Prochaine émission

    Pourquoi chercher le sauvage idéal ?

    Pourquoi chercher le sauvage idéal ?
    Notre invité du jour, l'historien François-Xavier Fauvelle, s'interrogera autour de la question suivante : "Pourquoi chercher le sauvage idéal ?"
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.