GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    2. La bioéthique pour quoi faire ?

    Deuxième partie de l'émission avec Jean-Claude Ameisen, médecin, président du Comité consultatif national d'éthique et Ali Benmakhlouf, philosophe, vice-président du Comité consultatif national d'éthique, pour tenter de répondre à la question : « La bioéthique pour quoi faire ? »

    Le comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé a 30 ans. Autorité indépendante, le CCNE a pour « mission de donner des avis sur les problèmes éthiques et les problèmes de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé » et d’animer la réflexion et les débats de société dans ces domaines. Prendre du recul, dégager les enjeux, faire ressortir clairement la complexité des problèmes, explorer et présenter les différentes options qui permettront aux citoyens de s’approprier la réflexion et de s’exprimer à partir d’un véritable « choix libre et informé », telle est l’approche du CCNE. Ce processus de « choix libre et informé » est au cœur de la démarche éthique biomédicale. Il est aussi, plus largement, essentiel à la vie démocratique.

    Pour nous éclairer sur les travaux de cette institution, nous recevons Jean-Claude Ameisen, médecin, président du Comité consultatif national d'éthique et Ali Benmakhlouf, philosophe, vice-président du Comité consultatif national d'éthique. Tous deux ont participé à l'ouvrage collectif « La bioéthique pour quoi faire ? » paru aux Presse Universitaire de France.

    • Pourquoi faire le vide?

      Pourquoi faire le vide?

      Peut-on faire le vide ? Existe-il vraiment ?Question qui hante les philosophes comme les physiciens : pourquoi tant de vides ?

    • Pourquoi les coléoptères?

      Pourquoi les coléoptères?

      Pourquoi s’intéresser aux coléoptères ?Comment vivent les scarabées et les bousiers, le vorace doryphore ou l’impressionnant capricorne africain ?

    • Comment la science infuse et se diffuse?

      Comment la science infuse et se diffuse?

      Quelles recherches, quelles découvertes ont retenu l’attention de nos confrères de la presse scientifique ce mois-ci ?

    • Qu'est-ce qu'on mange?

      Qu'est-ce qu'on mange?

      Qu’est-ce qu’on mange ? Et pourquoi ? Qui mange qui dans le vivant et comment ? Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es…Regards croisés sur l’exposition «Je …

    • Comment faire parler les momies, les fétiches et les morts célèbres? (Rediffusion)

      Comment faire parler les momies, les fétiches et les morts célèbres? (Rediffusion)

      Faisons parler les morts... mais pas n’importe lesquels... Du squelette de Lucy aux momies égyptiennes, de la mâchoire d’Hitler au cerveau d’Einstein en passant par les …

    • Pourquoi faire la sieste? (Rediffusion)

      Pourquoi faire la sieste? (Rediffusion)

      Pourquoi faire la sieste ?Pour récupérer sur notre dette de sommeil grandissante ? Quand les neurosciences démontrent les vertus thérapeutiques des petits sommes et des …

    • Pourquoi tant d’espèces humaines aujourd’hui disparues? (Rediffusion)

      Pourquoi tant d’espèces humaines aujourd’hui disparues? (Rediffusion)

      Pourquoi tant d’espèces humaines aujourd’hui disparues ?Rencontre avec le petit dernier, l’homme de Luzon, découvert aux Philippines par notre invité Florent Détroit.Mais …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.