1. Ces écoles qui rendent nos enfants heureux - RFI

 

  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Internationales
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU Internationales
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Mondial sports
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Mondial sports
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Le débat africain
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Le débat africain
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU Carrefour de l'Europe
  15. 23:30 TU Journal
  16. 23:33 TU Carrefour de l'Europe
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU Couleurs tropicales
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU Couleurs tropicales
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Accents d'Europe
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Danse des mots
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Dimanche politique
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Mondial sports
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Mondial sports
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Le débat africain
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Le débat africain
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  15. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

7 milliards de voisins

1. Ces écoles qui rendent nos enfants heureux

Emmanuelle Bastide
1. Ces écoles qui rendent nos enfants heureux
 
Emmanuelle Bastide.

En France et dans le monde entier, des initiatives éducatives novatrices naissent tous les jours. De plus en plus d’écoles publiques ou privées, à la maison, en communauté, autogérées, démocratiques, ouvertes, libertaires, osent aujourd’hui se détourner d’une conception de l’éducation imposée par l’institution. Ainsi, s’épanouissent des mouvements et des courants nouveaux, basés sur des pédagogies alternatives.

- Antonella Verdiani, auteur de Ces écoles qui rendent nos enfants heureux (Actes Sud)
Le site éducation à la joie
Le site du printemps de l'Education

- Michel Ordiani, directeur de l’école vivante à Obaix (Belgique)

Reportage Charlie Dupiot.

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.