La crise alimentaire 2011/2012 à Ziguinchor au Sénégal - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Priorité santé

 

  1. 09:10 TU Priorité santé
  2. 09:30 TU Journal
  3. 09:33 TU Priorité santé
  4. 10:00 TU Journal
  5. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  6. 10:30 TU Journal
  7. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  8. 11:00 TU Journal
  9. 11:15 TU Sessions d'information
  10. 11:30 TU Journal
  11. 11:33 TU Sessions d'information
  12. 12:00 TU Journal
  13. 12:10 TU Sessions d'information
  14. 12:30 TU Journal
  15. 12:33 TU Sessions d'information
  16. 12:40 TU Grand reportage
  17. 13:00 TU Journal
  18. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  19. 13:30 TU Journal
  20. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  21. 14:00 TU Journal
  22. 14:10 TU Autour de la question
  23. 14:30 TU Journal
  24. 14:33 TU Autour de la question
  25. 15:00 TU Journal
  1. 09:10 TU Priorité santé
  2. 09:30 TU Journal
  3. 09:33 TU Priorité santé
  4. 10:00 TU Journal
  5. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  6. 10:30 TU Journal
  7. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  8. 11:00 TU Journal
  9. 11:15 TU Sessions d'information
  10. 11:30 TU Journal
  11. 11:33 TU Sessions d'information
  12. 12:00 TU Journal
  13. 12:10 TU Grand reportage
  14. 12:30 TU Sessions d'information
  15. 13:00 TU Journal
  16. 13:10 TU Sessions d'information
  17. 13:30 TU Journal
  18. 13:33 TU Danse des mots
  19. 14:00 TU Journal
  20. 14:10 TU Autour de la question
  21. 14:30 TU Journal
  22. 14:33 TU Autour de la question
  23. 15:00 TU Journal
  24. 15:10 TU Radio foot internationale
  25. 15:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Le coq chante

La crise alimentaire 2011/2012 à Ziguinchor au Sénégal

Sayouba Traoré
La crise alimentaire 2011/2012 à Ziguinchor au Sénégal
 

Dans de nombreuses zones du Sénégal, la campagne agricole 2011/2012 a été déficitaire en termes de production. 36% pour les céréales et 59% pour les arachides. Ce qui s’est traduit par une prévalence de l‘insécurité alimentaire de l’ordre de 51%. En Casamance, on a enregistré une prévalence supérieure à 80%. Concernant cette région, il faut ajouter les effets des troubles politico-militaires : déplacements de populations, champs et plantations désertés à cause des mines.

En partenariat avec la Mairie, le Conseil communal des quartiers, l’université de Ziguinchor et l’établissement financier IMCEC, le PAM a mis sur pied un programme de bons d’achat alimentaires au bénéfice des ménages. Petit tour d’horizon dans les quartiers Kandé Sibinck, Lyndiane et Boucotte Sud de la ville de Ziguinchor, avec les responsables municipaux, ceux du sous-bureau du Programme Alimentaire Mondial, et les mères de famille.

Invités :
- Maïmouna Cissé, assistante de programme au Sous-bureau du Pam à Ziguinchor.
- Ousmane Démé, adjoint au maire chargé des Conseils de quartiers, des affaires religieuses et des notables.
- Abdoulaye Cissé, délégué de quartier de Kandé Sibinck.
- Omar Baye, boutiquier dans le quartier Lyndiane de Ziguinchor.
- René Diédhiou, comptable de l’Union des Mutuelles Communautaires d’Epargne et de Crédit à Ziguinchor
- Sene Awa Ngom, mère de famille dans le quartier Kandé Sibinck
- Toumani Sané, secrétaire général du Conseil du quartier Boucotte Sud
- Astou Dia, mère de famille dans le quartier Boucotte Sud.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.