GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les vaches sacrées indiennes finissent dans les assiettes chinoises

    Getty Images

    L'Inde est devenue le premier exportateur de bœuf au monde. Des exportations de bœuf légales, mais aussi de contrebande. De plus en plus de vaches sacrées sont ainsi abattues clandestinement. Direction les autres pays asiatiques.

    L'Inde, pays de tradition végétarienne, mange de plus en plus de viande, mais il s'agit de poulet. La consommation de bœuf est taboue au pays des vaches sacrées, et la radicalisation de l'hindouisme au cours des dernières années a même accentué l'interdit dans de nombreux Etats. Si McDonald's s'est implanté à Delhi, c'est pour y vendre des «Mc Chicken», pas des hamburgers !

    Mais si la consommation de bœuf diminue en Inde, la consommation de produits laitiers augmente, c'est pourquoi le pays dispose du plus grand troupeau de bovins au monde. Les vaches sont sacrées, l'hindouisme défend donc de les tuer ; il n'en va pas de même des 300 millions de zébus et de buffles, que l'hindouisme n'interdit pas d'abattre, même si c'est très mal vu, les bouchers sont le plus souvent recrutés parmi les musulmans ou les basses castes. Ce cheptel est nourri de façon très économique, au fourrage vert ; le bœuf indien est donc le moins cher du monde. D'où son succès croissant auprès des autres pays asiatiques : la Malaisie, les Philippines, l'Indonésie et la Chine sont de plus en plus friands de viande bovine. Le Vietnam est même devenu le quatrième importateur mondial de bœuf l'an dernier ! C'est pourquoi, alors que l'Inde était quasi-inexistante sur le marché mondial du bœuf il y a dix ans, elle est devenue en 2012 le premier exportateur mondial de bœuf, devant les Etats-Unis et le Brésil !

    Le commerce du bœuf indien devient donc lucratif et les tentations sont grandes pour certains de braver les interdits religieux. L'Inde voit se multiplier les enlèvements de vaches sacrées, menées clandestinement vers le Bangladesh, où elles sont abattues. Leur viande est ensuite revendue au Vietnam ou en Chine.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      L'exploration du gaz de schiste doit reprendre en France, selon un rapport parlementaire

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Les sacs mexicains font monter les prix du sucre blanc

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le saumon fumé de Norvège file entre les doigts des usines françaises

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      L'État chinois rachète du nickel pour ses réserves stratégiques

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le blé transgénique encore loin des assiettes

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le pétrole de schiste américain divise davantage l'OPEP

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le projet de gazoduc européen Nabucco a encore toutes ses chances

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.