GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves

    L'accaparement des terres en Afrique impose des réformes du droit foncier

    Des habitants qui se disent victimes d’accaparement au Mali. Leurs maisons ont été détruites. RFI/David Bache

    L'Afrique subsaharienne est une des régions les plus visées par l'accaparement des terres. Les investisseurs profitent de la faiblesse de la gouvernance, et des failles du droit foncier en Afrique.

    Le site internet s'appelle Land Matrix, ses chiffres et ses cartes sont éloquents. La moitié des projets d'accaparement de terres sont situés en Afrique. Les concessions géantes destinées à produire du riz, du maïs, de l'huile de palme, du sucre, pour exporter des aliments ou des biocarburants hors d'Afrique se multiplient du Mali au Sénégal en passant par le Soudan et la Tanzanie. Le record revient au Mozambique, où le Brésil a exporté son modèle d'agrobusiness... sans paysans.

    Car c'est bien le problème : la dépossession des cultivateurs africains. Sans titre foncier sur la terre qu'ils cultivent depuis des siècles, ils doivent purement et simplement déguerpir lorsque les investisseurs chinois, saoudiens voire les Africains des villes paient à l'Etat ou aux chefs coutumiers le droit d'exploiter des terres jusqu'alors villageoises.

    Il y a quatre siècles, la Grande-Bretagne avait traité sa petite paysannerie de la sorte, mais l'industrie anglaise, les colonies et les Amériques avaient absorbé cette ancienne main-d’œuvre rurale. Quelles usines, quel autre eldorado agricole pourrait accueillir les paysans dépossédés d'Afrique ? C'est un problème politique et social majeur et pas seulement pour le continent noir.

    Pour l'instant, le flou du droit foncier encourage les gouvernements africains à vendre les terres domaniales aux plus offrants, plutôt que de sécuriser le droit coutumier des petits paysans. Mais au Bénin, la mobilisation des citoyens et des élus a fait barrage au projet présidentiel de privilégier l'accès des gros investisseurs à la terre. Le besoin de garde-fous se fait jour. A Madagascar, on a imaginé un certificat foncier qui permet aux paysans d'avoir un titre de propriété à peu de coût sur la foi de photos aériennes. Ce modèle intéresse la Côte d'Ivoire. Un titre sécurisé simplifié type devrait être proposé par les parlementaires francophones à tout le reste de l'Afrique dans quelques mois.

    A consulter : www.landmatrix.org

    « L’accès aux terres agricoles en Afrique subsaharienne, une des clés du développement ». C’était le thème de la conférence organisée par l’IFRI à Paris, rassemblant des juristes, des sociologues, des acteurs du développement et des notaires. Afrique Economie donne la parole à ces intervenants cette semaine.


    Sur le même sujet

    • Chronique Sciences

      Gabon: la population forestière menacée par l'accaparement de leurs terres

      En savoir plus

    • Economie / Agriculture / Terres

      Accaparement des terres : Le scandale continue

      En savoir plus

    • Mali / Agriculture / Foncier rural

      Mali : Des paysans contre l’accaparement des terres

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: le combat des paysans contre l’accaparement des terres

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      1 - Afrique : l’accaparement des terres s’intensifie

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Bitume et granit, des marchés tendus en France à l'approche des municipales

    Bitume et granit, des marchés tendus en France à l'approche des municipales
    A neuf mois des municipales les chantiers urbains s'accélèrent en France. Ce qui entraîne des difficultés d'approvisionnement en granit et en bitume.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.