L'appropriation des terres - RFI

 

  1. 17:33 TU Sessions d'information
  2. 17:40 TU Accents d'Europe
  3. 18:00 TU Journal
  4. 18:10 TU Accents du monde
  5. 18:30 TU Journal
  6. 18:33 TU Sessions d'information
  7. 18:40 TU Débat du jour
  8. 19:00 TU Journal
  9. 19:10 TU Ici l'Europe
  10. 19:30 TU Journal
  11. 19:40 TU Sessions d'information
  12. 20:00 TU Journal
  13. 20:10 TU La bande passante
  14. 20:30 TU Journal
  15. 20:33 TU La bande passante
  16. 21:00 TU Journal
  17. 21:10 TU Couleurs tropicales
  18. 21:30 TU Journal
  19. 21:33 TU Couleurs tropicales
  20. 22:00 TU Sessions d'information
  21. 22:30 TU Sessions d'information
  22. 23:00 TU Journal
  23. 23:10 TU Ici l'Europe
  24. 23:30 TU Journal
  25. 23:33 TU Danse des mots
  1. 17:33 TU Sessions d'information
  2. 17:40 TU Accents d'Europe
  3. 18:00 TU Journal
  4. 18:10 TU Ici l'Europe
  5. 18:30 TU Sessions d'information
  6. 19:00 TU Journal
  7. 19:10 TU Accents du monde
  8. 19:30 TU Journal
  9. 19:40 TU Débat du jour
  10. 20:00 TU Journal
  11. 20:10 TU La bande passante
  12. 20:30 TU Journal
  13. 20:33 TU La bande passante
  14. 21:00 TU Journal
  15. 21:10 TU Radio foot internationale
  16. 21:30 TU Journal
  17. 21:33 TU Radio foot internationale
  18. 22:00 TU Sessions d'information
  19. 22:30 TU Sessions d'information
  20. 23:00 TU Journal
  21. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  22. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique Économie

L'appropriation des terres

L'appropriation des terres
 

32,5 millions d'hectares, c'est la surface des terres accaparées par des investisseurs dans le monde, l'équivalent de 55 milllions de terrains de football ! La Coalition internationale pour l'accès à la terre vient de livrer une nouvelle version en ligne de son recensement des contrats géants, « Land Matrix ». La moitié de ces contrats sont situés en Afrique subsaharienne.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >

Les émissions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.