GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Moldavie se dote d'un gouvernement pro-russe minoritaire deux jours après la chute d'un cabinet pro-européen
    • Koweït: le Premier ministre a présenté jeudi la démission de son gouvernement à l'émir (porte-parole)
    • Le prix Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil pour «Les choses humaines»
    • Incendies sur la côte est de l'Australie: quatre morts, selon un dernier bilan établi par la police
    • Israël déclare avoir tué dans la nuit un commandant du Jihad islamique lors d'une frappe sur Gaza
    • Hong Kong: le «Global Times» supprime son tweet annonçant un couvre-feu imminent
    • Union européenne: Londres ne nommera pas de commissaire européen avant les élections britanniques (Bruxelles)
    • Épidémie d'Ebola en RDC: MSF signale le début de l'utilisation d'un deuxième vaccin à Goma

    Le nouveau patron de la Bourse des métaux de Londres veut désengorger les entrepôts

    Des feuilles de cuivre dans un entrepôt à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Getty Images/Bloomberg

    Le LME, la Bourse des métaux de Londres, a été racheté par la Bourse de Hong Kong l'an dernier. C'est un Chinois, Charles Li, qui en a pris la direction et il s'attaque à un problème qui empoisonne le marché principal des métaux depuis trois ans : les files d'attente à la sortie des entrepôts agréés.

    Alors que l'activité industrielle est en berne en Europe, qu'elle ralentit en Asie, et que les stocks de métaux sont pleins, les fabricants de câbles, de cannettes ou de portières de voiture n'ont jamais eu autant de mal à se procurer de la matière première. Les métaux se sont font rares sur le marché physique, parce qu'ils sont coincés dans les entrepôts d'Anvers, de la Nouvelle-Orléans ou de Johor en Malaisie, les entrepôts agréés par la Bourse des métaux de Londres.

    Entreposer des métaux livrables contre les contrats de la Bourse de Londres est devenu très lucratif à mesure que l'encombrement s'aggrave : plus la file d'attente est longue pour livrer un acheteur, plus ce dernier paie cher la location de sa marchandise.
    C'est d'ailleurs pourquoi la banque Goldman Sachs et la maison de négoce Xtrata-Glencore ont racheté des entrepôts du LME ; avec leur capacité financière, elles peuvent encourager les producteurs à livrer le métal aux entrepôts plutôt que de le vendre aux transformateurs. Et le cercle vicieux s'installe.
    Les quantités de cuivre stockées par le LME ont triplé depuis la fin de l'année dernière. Il est donc de plus en plus difficile de les en sortir, surtout si l'entrepôt stocke aussi d'autres métaux.

    Aujourd'hui, un acheteur peut attendre un an et demi sa tonne de cuivre, c'est encore plus grave pour l'aluminium. Toute la profession se plaint de cette situation de pénurie artificielle qui fait grimper les primes du physique alors que les cours des métaux sont déprimés par la crise.

    L'ancien patron du LME, Martin Abott, estimait qu'il fallait accepter cette financiarisation du marché des métaux. Changement de méthode depuis le rachat du LME par la Bourse de Hong Kong : le nouveau patron, Charles Li, veut s'attaquer à ce problème « au bazooka ». Il vient de proposer de nouvelles règles pour désengorger les entrepôts : faire sortir plus de métal qu'il n'en rentre. Signe que les temps changent, Glencore et Goldman Sachs auraient suspendu les achats incitatifs de métaux pour leurs entrepôts. Goldman Sachs chercherait même à s'en défaire.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      La Bourse de Hong Kong s'offre la Bourse des métaux de Londres

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Les métaux de base ont déprimé la semaine dernière

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      La Bourse des métaux de Londres est à vendre

      En savoir plus

    • Matières premières / Métaux

      Métaux : L'insuffisance du recyclage

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.