GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Juin
Mardi 20 Juin
Mercredi 21 Juin
Jeudi 22 Juin
Aujourd'hui
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Deux navires de guerre et un sous-marin russes ont tiré des missiles sur des cibles jihadistes en Syrie (ministère russe de la Défense)
    • Corée du Nord: Pyongyang dément avoir torturé l'étudiant américain décédé Otto Warmbier (agence KCNA)
    • France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'exploration d'hydrocarbures (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • «La France va rester ferme» sur le texte de définition des perturbateurs endocriniens discuté à Bruxelles (Nicolas Hulot sur RMC/BFMTV)
    • Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins onze morts et de nombreux blessés (responsables locaux)

    Soudan: la situation au Nil Bleu

    Ce ne sont pas les plus médiatisés, mais les conflits violents dans les Etats soudanais du Nil Bleu et du Kordofan du Sud continuent de faire des ravages.
    Dans le Nil Bleu, à la triple frontière entre le Soudan, le Soudan du Sud et l’Ethiopie, on estime qu’un tiers de la population a besoin d’assistance humanitaire, avec notamment 350 000 réfugiés ou déplacés.
    La guerre avec le régime de Khartoum a repris depuis septembre 2011, entre autres à cause du manque de redistribution des richesses par l’Etat fédéral, alors que la région fournit par exemple 75% de l’électricité nationale. L’accord de paix de 2005, qui a abouti à la sécession du Soudan du Sud, n’a en effet pas suffisamment pris en compte le cas des autres Etats périphériques.
    Alors qu’il est difficile de se rendre dans le Nil Bleu, l’ONG International Crisis Group est allée aussi bien dans les zones rebelles que gouvernementales, et vient ainsi de publier un rapport détaillé sur la situation.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.