GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Norotiana Jeannoda, présidente de l'ONG SPDTS

    Deux étrangers et une Malgaches ont été lynchés par la foule à Nosy Be à Madagascar, le 3 octobre 2013. Getty Images/Tom Cockrem

    Le 3 octobre 2013, sur l'île touristique de Nosy Be au nord de Madagascar, trois hommes, deux Européens et un Malgache, ont été lynchés et brûlés par la foule. Les habitants les accusaient du meurtre d'un enfant et de s'adonner à  un trafic d'organes. Rumeurs ou faits avérés ? L’enquête devrait le dire. Les disparitions d'enfants ne sont cependant pas rares dans la région. Le SPDTS (Syndicat professionnel des diplômés en travail social de Madagascar) est la principale ONG qui s'occupe des enfants disparus, ou victimes d'exploitation. Sa présidente Norotiana Jeannoda est notre invitée. 


    Sur le même sujet

    • Madagascar

      Madagascar: 19 suspects arrêtés sur l'île de Nosy Be

      En savoir plus

    • Revue de presse Afrique

      A la Une: triple lynchage à Madagascar et zizanie au PDCI

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: enquête sur les rumeurs de trafics d’organes après le lynchage à Nosy Be

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: couvre-feu décrété sur l’île de Nosy Be

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: un troisième homme lynché, soupçonné de trafic d’organes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.