GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Corée du Sud: une nouvelle loi sur l’adoption fait doubler les abandons de bébés

    Le pasteur Lee Jong-rak montre la "boîte à bébés" qu'il a installée devant son église dans le sud de Séoul. Elle permet aux mères désespérées de déposer leur bébé anonymement. Frédéric Ojardias/RFI

    En Corée du Sud, une nouvelle loi qui vise à mieux réguler les adoptions d’enfants est accusée de provoquer une hausse importante des abandons de bébés. Entrée en application il y a un an, elle oblige les mères à inscrire la naissance sur leur registre familial avant de confier leur bébé à l’adoption. Mais dans une société sud-coréenne encore traditionnelle, où les mères célibataires ne sont pas acceptées, beaucoup préfèrent accoucher clandestinement. Conséquence : en un an, le nombre de nourrissons abandonnés a doublé.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      La Corée du Sud veut limiter le nombre de ses enfants adoptés à l’étranger

      En savoir plus

    • Corée du Sud / Société

      Corée du Sud : un jour de cours à l’école de la délation

      En savoir plus

    • COREE DU SUD / SOCIAL

      Une syndicaliste sud-coréenne vit en haut d’une grue depuis près de 200 jours

      En savoir plus

    • Reportage International

      Rencontres annulées entre des familles nord et sud-coréennes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.