GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
Lundi 26 Juin
Mardi 27 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 29 Juin
Vendredi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La troisième révolution industrielle en marche dans le Nord-Pas-de-Calais

    L'économiste américain Jeremy Rifkin prononce un discours à Lille, dans le nord de la France, le 25 octobre 2013.

    C'est au milieu des terrils qui symbolisent le passé industriel de la région Nord-Pas-de-Calais qu'une troisième révolution industrielle est lancée. Son concepteur, l'économiste américain Jeremy Rifkin présente aujourd'hui à Lille sa vision du futur.

    La troisième révolution industrielle a d'abord été un incroyable succès de librairie. Son auteur, l'économiste américain Jeremy Rifkin détaille dans cet ouvrage grand public sorti aux Etats-Unis en 2011, en France l'année suivante, sa stratégie de développement pour les cinquante prochaines années. D'après lui, la clé à la crise économique, environnementale, énergétique que nous vivons, c'est une refonte totale de la production et de la consommation d'énergie. Consommer moins d'énergie, privilégier les plus durables, réinventer la mobilité, promouvoir l'économie circulaire, voilà son credo. Cet économiste est aussi un visionnaire qui cherche à tout prix à convaincre les décideurs politiques de l'urgence à changer le monde. En 2007 le Parlement européen a adopté son concept de troisième révolution industrielle, mais pour le moment les expérimentations concrètes sont encore extrêmement limitées, c'est pourquoi ce qui va se passer à partir d'aujourd'hui dans la région Nord-Pas-de-Calais suscite l'intérêt et la curiosité du monde entier. Son projet est ambitieux.  

    La région prévoit de réduire sa consommation d'énergie de 60% d'ici 2050
     
    Et aussi de diviser par 4 ses émissions de carbone. Pour y parvenir, Jeremy Rifkin prône des investissements massifs dans les énergies renouvelables, dans la construction et la rénovation des bâtiments pour en faire des producteurs d'énergie. L'autre axe c'est de redéfinir la façon de circuler. La région a commencé à négocier avec Bruxelles pour financer ces gigantesques investissements. Il y a aussi des projets de rénovation des friches industrielles, c'est un dada de Jeremy Rifkin et c'est aussi une activité que le Nord a commencé à développer en s'inspirant de l'Allemagne. Et puis citons enfin des idées qui paraissent plus farfelues pour le moment comme le stockage de l'hydrogène issu des énergies renouvelables dans les réseaux gaziers, car le hic avec l'énergie c'est la conservation. On ne sait pas bien faire pour le moment. Cette troisième révolution industrielle menée par une région insérée dans un environnement qui fonctionne encore sur un mode conventionnel, c'est réaliste?
     
    Une révolution qui bute sur les impasses technologiques
     
    Ces plans futuristes vont sans doute se heurter à des lourdeurs administratives, politiques, voire aux résistances des lobbys de l'énergie traditionnelle, et puis surtout à un mur technologique. Les experts des questions énergétiques jugent que Jeremy Rifkin, passionnant sur la forme, n'est pas très sérieux sur le fond, il méconnaît les impasses technologiques du renouvelable. Imparfait sans doute, ce gourou a au moins le mérite de galvaniser les décideurs. Avec son enthousiasme communiquant, Jeremy Rifkin a séduit les politiques et les milieux économiques du Nord-Pas-de-Calais. Des grands groupes comme Auchan ou Bonduelle sont associés, une vingtaine de projets précis sont sur les rails et enfin un millier de cadres et d'élus sont mandatés pour sensibiliser les PME et les différents opérateurs de la région à démarrer cette troisième révolution industrielle.
     

     

    L'accord de libre-échange entre les Etats-unis et l'Europe pourrait souffrir du scandale NSA

     

    En Allemagne où la mise sur écoute de la chancelière a suscité un tollé, le parti social-démocrate juge difficile de conclure un accord avec les Etats-Unis. Le SPD fait monter la pression alors qu'il est en train de négocier la formation d'une coalition avec la CDU.

    Danone renforce sa présence en Afrique
     
    Le champion français de l'agroalimentaire est entré dans le capital de Fan Milk International, une entreprise qui fournit toute l'Afrique de l'Ouest en jus et yaourts glacés. A terme, Danone veut prendre le contrôle de la société et développer ce marché. Pour Danone, déjà présent dans 35 pays africains, le continent constitue la nouvelle frontière à conquérir.

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.