Manny Ansar, directeur du Festival au désert de Tombouctou - RFI

 

  1. 11:15 TU Sessions d'information
  2. 11:30 TU Journal
  3. 11:33 TU Sessions d'information
  4. 12:00 TU Journal
  5. 12:10 TU Sessions d'information
  6. 12:30 TU Journal
  7. 12:33 TU Sessions d'information
  8. 12:40 TU Grand reportage
  9. 13:00 TU Journal
  10. 13:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  11. 13:30 TU Journal
  12. 13:33 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  13. 14:00 TU Journal
  14. 14:10 TU Autour de la question
  15. 14:30 TU Journal
  16. 14:33 TU Autour de la question
  17. 15:00 TU Journal
  18. 15:10 TU Priorité santé
  19. 15:30 TU Journal
  20. 15:33 TU Priorité santé
  21. 16:00 TU Journal
  22. 16:10 TU Couleurs tropicales
  23. 16:30 TU Journal
  24. 16:33 TU Couleurs tropicales
  25. 17:00 TU Journal
  1. 11:15 TU Sessions d'information
  2. 11:30 TU Journal
  3. 11:33 TU Sessions d'information
  4. 12:00 TU Journal
  5. 12:10 TU Grand reportage
  6. 12:30 TU Sessions d'information
  7. 13:00 TU Journal
  8. 13:10 TU Sessions d'information
  9. 13:30 TU Journal
  10. 13:33 TU Danse des mots
  11. 14:00 TU Journal
  12. 14:10 TU Autour de la question
  13. 14:30 TU Journal
  14. 14:33 TU Autour de la question
  15. 15:00 TU Journal
  16. 15:10 TU Priorité santé
  17. 15:30 TU Journal
  18. 15:33 TU Priorité santé
  19. 16:00 TU Journal
  20. 16:10 TU Couleurs tropicales
  21. 16:30 TU Journal
  22. 16:33 TU Couleurs tropicales
  23. 17:00 TU Journal
  24. 17:10 TU 7 milliards de voisins
  25. 17:30 TU Journal
Urgent

L'information émane de l'état-major des armées françaises. Pendant l'opération, qui s'est déroulée dans la région de Kidal, deux militaires français ont été blessés. «Au cours des combats, deux terroristes ont été capturés et un troisième, Ali ag Wadoussène, a été tué», indique dans un communiqué le porte-parole de l'état-major, le colonel Gilles Jaron, qui précise qu'Ali ag Wadoussène -l'un des ravisseurs du Français Serge Lazarevic- était «un responsable opérationnel (d'al-Qaïda au Maghreb islamique) dans la zone».

fermer

Invité Culture

Manny Ansar, directeur du Festival au désert de Tombouctou

Manny Ansar, directeur du Festival au désert de Tombouctou
 
L'Affiche de la 14e édition du Festival au désert de Tombouctou (2014). Source : www.festival-au-desert.org

« Ce prix d’excellence est surtout un soutien moral. Il est très important pour nous que ce que nous faisons soit reconnu à l’échelle internationale, que nos partenaires entendent cela. Et le fait de parler d’une façon positive du Mali, c’est cela le plus important pour nous, ce sont ces encouragements... »

 

Le Festival au désert de Tombouctou a été primé hier au Womex, le plus ancien salon-marché international consacré aux musiques du monde, qui avait lieu à Cardiff, au Royaume Uni. L’équipe organisatrice s’est vu décerner le prix de l’excellence professionnelle, alors qu’elle s’efforce de préparer une nouvelle édition du festival, dans les environs de Tombouctou, en janvier prochain.
 
Lancé en 2001, ce festival, à une époque, a attiré des centaines de touristes occidentaux, et des stars de la musique à Tombouctou, la perle du désert. Mais la dernière édition, en début d’année, n’avait pu avoir lieu là-bas pour cause d’invasion islamiste et de guerre contre le terrorisme. Manny Ansar, son directeur, est notre invité aujourd’hui, au micro de Sarah Tisseyre.
 
Quelques notes d’Ali Farka Touré, feu Ali Farka Touré, le célèbre bluesman de Niafunké, qui a participé au festival avant sa mort en 2006.

 


Sur le même sujet

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. suivant >
  6. dernier >
Les émissions
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.